/, FAITS DIVERS/ACCIDENT MORTEL SUR LA ROUTE BAMAKO-SEGOU: LE BILAN FAIT 03 MORTS ET 07 BLESSES

ACCIDENT MORTEL SUR LA ROUTE BAMAKO-SEGOU: LE BILAN FAIT 03 MORTS ET 07 BLESSES

Hier mardi 04 août 2020, aux environs de 08 heures, un accident terrible s’est produit sur la route Bamako-Ségou, plus précisément dans la localité de Baguinéda. C’est une SOTRAMA (mini-bus) qui est entrée en collision avec une voiture personnelle de marque BMW. L’accident a fait 10 victimes parmi lesquelles trois morts et 07 blessés graves.

Finalement, la Route Nationale 6 (RN6) s’est remarquée ce dernier temps par la multiplication des accidents de la route. Le dernier est en date d’hier mardi 04 août 2020. Un minibus, encore appelé SOTRAMA est entré en collision avec une voiture personnelle de marque BMW. Le bilan est lourd. On enregistre au total 10 victimes parmi lesquelles 03 décès et 07 blessés graves, selon des sources. C’est une énième fois que ce tronçon Bamako-Ségou enregistre des cas d’accidents mortels après la fête de Tabaski. Pourtant, à la veille de celle-ci, d’autres ont été enregistrés. Cette situation devient de plus en plus inquiétante.

Il faut le signaler, 48 heures avant, c’est-à-dire le dimanche dernier, un autre accident grave est survenu sur cette même route Bamako-Ségou dans la zone de Kasséla. Lors de cet accident, on déplore six morts et de nombreux blessés. Avant-hier lundi 03 août,  06 personnes ont trouvé la mort et plusieurs blessés dans un  accident similaire. Toutes ces victimes sont évacuées à l’hôpital Gabriel TOURE où les blessés ont reçu des soins intensifs aux services d’urgence. Selon un médecin urgentiste, durant la semaine de la fête, c’est-à-dire, du lundi au vendredi, jour de la fête, le service d’urgence de l’Hôpital Gabriel TOURE a enregistré 23 morts à la suite d’accidents de la circulation.

Au regard de la situation alarmante aujourd’hui, nous pouvons dire que les responsabilités dans la cause de ces accidents sont partagées. Si on peut d’ores et déjà imaginer de l’incivisme et de l’accès de vitesse qui sont à la base desdits accidents, il est aussi clair que les dispositifs mis en place par les services de contrôle sur les différents tronçons notamment entre les grandes villes, surtout à la veille et après des fêtes comme celle de Tabaski, restent insuffisantes. C’est pourquoi, il est nécessaire de revoir ces dispositifs de contrôle et de mettre un accent particulier sur la sensibilisation surtout à la veille des fêtes.

Awa Berthé, stagiaire

By |2020-08-05T05:06:34+02:00août 5th, 2020|ACTUALITE, FAITS DIVERS|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils