/, JUSTICE/ACCUSE DE VIOL: MAMADOU TRAORE CONDAMNE A 20 ANS DE RÉCLUSION

ACCUSE DE VIOL: MAMADOU TRAORE CONDAMNE A 20 ANS DE RÉCLUSION

La Cour d’assises, dans son audience en date du 31 août, a jugé une affaire de viol avec comme accusé un certain Mamadou TRAORE sur la personne de Ba Oumou DJIRE. Après avoir été déclaré coupable des faits de viol sans l’obtention des faveurs de la Cour, il a été condamné à 20 ans de prison dont il avait déjà épuisé 4 ans. Donc, il lui reste 16 ans à purger.  

Considérant qu’il résulte de l’information les faits suivants : dans le courant de l’année 2017, Ba Oumou DJIRE s’est rendu chez Mamadou TRAORE en compagnie d’une aide-ménagère qui travaillait chez son oncle. Une fois dans la chambre, ce dernier envoie en commission la servante. Cela lui permettait de se retrouver seule avec la jeune fille de 14 ans. Il se jeta sur elle, l’obligeant à avoir des rapports sexuels.  Apres l’acte, il se lève pour couvrir Ba Oumou DJIRE d’un pagne. C’était pour camoufler le sang qui n’arrêtait pas de couler. Une fois à la maison, BA Oumou DJIRE perd connaissance. Quand elle est revenue à elle-même, elle dénonce les faits à sa mère. Celle-ci la conduit au commissariat de Police du 1ère Arrondissement. Le Commissaire les réfère au Centre de sante de référence de la Commune V pour diagnostiques médicaux suivant réquisition.

Attendu que tant à l’enquête préliminaire que devant le magistrat instructeur l’inculpé a reconnu avoir entretenu des rapports sexuels avec la victime BA Oumou DJIRE, considérant que dès lors, il convient de conclure qu’il existe des charges suffisantes contre Mamadou TRAORE d’avoir à Bamako, courant 2017, en tout cas depuis moins de dix (10) ans, par violence, contrainte, menaces ou surprise, commis un acte de pénétration sexuelle sur la personne de BA Oumou DJIRE »; il se trouve que ces faits prévus et punis par les dispositions de l’article 226 du Code Pénal peuvent donner lieu à l’application des peines criminelles. Le bulletin N°2 et le certificat d’expertise mentale de l’inculpé bien que demandés ne sont pas versés au dossier, c’était à l’instruction définitive à la barre que l’homme a été également déclaré coupable des faits de viol qui lui sont reprochés sans le bénéfice de circonstances atténuantes. La peine était de 20 ans où il avait purgé déjà 4 ans. Pour de nombreuses personnes qui assisté à l’audience, la condamnation a été sévère.

Mohamed TRAORE

By |2020-09-01T11:30:10+02:00septembre 1st, 2020|ACTUALITE, JUSTICE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils