/, SÉCURITÉ/APRES LIBERATION DES OTAGES ÉTRANGERS CONTRE DES TERRORISTES: LA PLATEFORME DES SYNDICATS (SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT, ET CS-ADR) RÉCLAME LA ‘’LIBERATION DES VRAIS MALIENS’’

APRES LIBERATION DES OTAGES ÉTRANGERS CONTRE DES TERRORISTES: LA PLATEFORME DES SYNDICATS (SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT, ET CS-ADR) RÉCLAME LA ‘’LIBERATION DES VRAIS MALIENS’’

Le chef de file de l’opposition, Soumaila CISSE, a été libéré par les terroristes avec l’humanitaire française, Sophie PETRONIN et deux italiens. Ces otages ont été libérés contre plus de 200 djihadistes présumés, des djihadistes relâchés au cours de la semaine dernière par nos autorités. En prélude de la grève qui débute 19 octobre 2020, la plateforme des syndicats (SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT et CS-ADR) organise une grande marche. C’est pour non seulement contester la libération des otages étrangers contre des terroristes aux mains tachées de sang mais aussi demander aux autorités la libération des vrais Maliens détenus depuis plus d’un an.

Cette marche aura lieu le 14 octobre 2020 à 08 heures à la place de l’Indépendance. Elle passera par l’ENSUP, le CICB pour se terminer à la primature. Les marcheurs remettront une déclaration de protestation au Premier ministre. Pour la plateforme des syndicats (SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT, ET CS-ADR) l’objectif de cette marche est pour non seulement contester la libération des otages étrangers contre des terroristes aux mains tachées de sang mais aussi demander aux autorités la libération des vrais otages maliens détenus depuis plus d’un an .

La plateforme a indiqué ceci : «Il s’agit de nos collègues administrateurs civils et fonctionnaires des collectivités. Par la même  occasion, nous exigeons de faire toute la lumière sur les circonstances dans lesquelles nos camarades ont été assassinés.» ‘’Après, nous les commandants allons déposer leurs épaulettes par terre et nous autres, nous allons déposer nos stylos et les papiers par terre’’ a déclaré la plateforme des syndicats. Pour cette marche, il est demandé à tous les travailleurs des Collectivités de sortir massivement et d’attacher des foulards rouges aux bras ou à la tête. La plateforme compte sur une mobilisation exceptionnelle.

Après la libération de ces djihadistes, les Maliens sont partagés entre la joie et l’inquiétude. Le peuple est très content de la libération de Soumaila CISSE, acte très important pour lui. Mais les gens auraient souhaité qu’il y ait plus de Maliens en liberté parce que beaucoup de sont en détention avant Soumaila. Parmi eux, on compte des jeunes. Donc libérer plus de 200 djihadistes contre Soumaila seul et des étrangers n’est pas bien vu par certains.

YOUSSOUF KONATE

By |2020-10-14T12:32:59+02:00octobre 13th, 2020|ACTUALITE, SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils