//ATTAQUE DES BANDITS ARMES CONTRE DES CARS SUR LA RN1, BAMAKO- KAYES: DES USAGERS DÉPOUILLÉS DE PLUSIEURS MILLIONS DE FCFA !

ATTAQUE DES BANDITS ARMES CONTRE DES CARS SUR LA RN1, BAMAKO- KAYES: DES USAGERS DÉPOUILLÉS DE PLUSIEURS MILLIONS DE FCFA !

En cette veille de la fête de Tabaski, plusieurs maliens notamment des citadins se mobilisent pour aller fêter l’Aïd-El Kébir communément appelée fête des moutons dans leur village d’origine. Raison pour laquelle, des compagnies de transport sont fortement sollicitées sur les différents tronçons à travers le pays. Et c’est le moment presque propice pour les bandits de s’activer contre des paisibles citoyens.

De plus en plus, les villages d’origine sont sollicités pour la fête d’Aïd El Kébir par les citadins. Cela est presque devenu une tradition pour bon nombre de populations vivant dans les villes au Mali. La fête de Tabaski devient de plus en plus l’unique occasion dans l’année pour que les parents se regroupent au village d’origine pour la communion. Si ce fait est appréciable aujourd’hui, toutefois, il est important de signaler que les bandits de grands chemins tentent de profiter de la situation. C’est pourquoi, les autorités en charge de la sécurité doivent prendre des mesures spécifiques en cette période particulière pour protéger les personnes et  leurs biens.

Car, certains usagers des compagnies de transport sont victimes d’attaques des bandits armés sur des différents tronçons.

C’est ce qui s’est passé dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 juillet 2020 sur la Route Nationale 1 (RN1), tronçon Bamako-Kayes. Selon de sources locales, des assaillants ont braqué trois cars dont deux de la Compagnie de Transport Tilemsi, un de celle de Ghana Transport et d’autres véhicules de transport en commun et des particuliers entre Diéma et Diancounté Camara.

Les bandits auraient dépouillé une dame de ses 18 millions de FCFA et un homme de 06 millions de FCFA. Au total, ils auraient emporté plusieurs millions de Francs CFA sur les passagers qu’ils ont minutieusement et longuement fouillés au cours de leurs opérations entre 23H et 02H du matin. Ce qui explique que ces victimes vont fêter dans la douleur. Pourtant, depuis quelques années, les cars des différentes compagnies étaient escortés par des gendarmes sur ledit tronçon jusqu’à l’entrée de la ville de Kayes. Mais, des sources nous indiquent que cette initiative a cessé depuis belle lurette. Alors que ce phénomène de banditisme demeure toujours. Que s’est-il passé pour que l’escorte des cars des compagnies s’arrête sur ce tronçon? A suivre!

Boubacar DIARRA

 

By |2020-07-28T17:04:09+02:00juillet 27th, 2020|SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils