/, POLITIQUE/CINQ CHEFS D’ETAT DE LA CEDEAO AU MALI, HIER: LA MOBILISATION DES AMIS DE SOUMAÏLA CISSE A L’ACCUEIL DES HOTES DE MARQUE !

CINQ CHEFS D’ETAT DE LA CEDEAO AU MALI, HIER: LA MOBILISATION DES AMIS DE SOUMAÏLA CISSE A L’ACCUEIL DES HOTES DE MARQUE !

Hier jeudi 23 juillet 2020, cinq Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) étaient dans notre pays. L’objectif était de tenter de décrisper la crise sociopolitique au Mali et de permettre aux acteurs politiques de résoudre les problèmes posés au moyen du dialogue et non de la violence. C’était également une opportunité pour les amis de Soumaïla de se mobiliser pour que les dirigeants de la CEDEAO s’impliquent fortement pour la libération de leur mentor.

Dans le cadre de la résolution de la crise sociopolitique que traverse notre pays depuis plus des deux mois, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a sonné la cloche de la mobilisation auprès du peuple malien. C’est en vue d’arrêter “la tempête” qui pourrait emporter d’autres pays. Ainsi, suite à l’échec des deux premières missions, cinq Chefs d’Etat des pays membres de l’organisation sous-régionale ont séjourné hier jeudi 23 juillet dans notre pays. Le séjour visait à concilier les deux parties : M5-RFP et régime IBK.

Selon les amis, parents, et compagnons de l’honorable Soumaïla CISSE, la présence de tant des Chefs d’Etat ouest africains constitue une opportunité pour se faire entendre. C’est pourquoi ils se sont fortement mobilisés hier à l’accueil des dirigeants. Ils s’étaient installés dans les différents passages de la délégation. L’objectif de cette mobilisation était de demander aux Chefs d’Etat de s’impliquer davantage pour que leur mentor, Soumaïla CISSE, ancien Président de la Commission de l’UEMOA, recouvre rapidement sa liberté.

Sur les grandes artères, les ronds-points et les monuments, on pouvait lire sur les banderoles, des pancartes et autres instruments “Aidez-nous à libérer Soumaïla CISSE”; “Le Mali a besoin de Soumaïla CISSE maintenant plus que jamais”; “Où est Soumaïla CISSE”; tels sont les messages portés à la connaissance des hôtes de marque du président IBK. Il faut le rappeler, l’Honorable CISSE, Chef de file de l’Opposition malienne, a été enlevé en mars dernier lorsqu’il menait campagne pour sa propre succession, lors du premier tour des élections législatives à Niafunké. A l’époque, il était alors député sortant de la localité.

Boubacar DIARRA

By |2020-07-24T10:59:38+02:00juillet 24th, 2020|ACTUALITE, POLITIQUE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils