//CRISE SOCIOPOLITIQUE : LA CONVERGENCE DES FORCES RÉPUBLICAINES RENCONTRE LE PREMIER MINISTRE

CRISE SOCIOPOLITIQUE : LA CONVERGENCE DES FORCES RÉPUBLICAINES RENCONTRE LE PREMIER MINISTRE

Les responsables de la convergence des forces républicaines étaient dans la dynamique d’une sortie de crise rencontrée le premier ministre, chef du gouvernement Dr Boubou Cissé. Il a été question de la démarche du (CFR), lors du tête à tête avec la CEDEAO pour la sortie de la crise et d’une perspective à trouver. 

C’était à la fin d’une rencontre à huis-clos de plus d’une heure que l’honorable Haidara Aichata Cissé, membre du (CFP)  a jugé nécessaire de donner des éclairages aux médias. Dans ces propos, elle disait que « Nous, la convergence des forces républicaines, composée de beaucoup d’associations, des partis politiques et des députes. Nous sommes aussi membre de la coalition de la majorité présidentielle. Notre rôle primordial demeure la défense des Institutions de la République du Mali. Et C’est pour cela d’ailleurs qu’on a rencontré, le premier ministre. On a fait le tour de table sur l’ensemble des préoccupations de la nation en ces temps précis, et on ne peut pas rencontrer le chef de la majorité sans parler de crise. Il n’est un secret pour personne que notre pays se trouve presque dans l’impasse en raison de cette crise actuelle ». 

« C’est pourquoi la CEDEAO a effectué deux missions au Mali dont l’une de très haut niveau avec les chefs d’Etat », affirme Chato.

«Et il y eu un sommet extraordinaire sur cette crise dont on a parlé avec le premier ministre», souligne la député de Bourem. « Nous à la convergence des forces républicaines, nous œuvrons pour la paix, la défense des institutions et de promouvoir le dialogue entre malien »,  selon Chato. « On a voulu en savoir plus avec le premier ministre, le sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO et des décisions qu’ils ont eu à prendre. Le premier ministre répondait que ces décisions en question ne sont jusqu’ici que des propositions. Et, il compte sur l’ensemble des composantes de la majorité d’en faire une bonne promotion et de compréhension aux yeux du peuple. Nous n’allons pas agir dans la violence car nous estimons qu’à tout prix, le Mali doit sortir de cette crise et maintenant dans la mesure où il n’y a pas un combat personnel », souligne la député. 

« Il y a lieu de mettre un peu d’eau dans nos vins car il y pas de bonne gouvernance où de male gouvernance sans le Mali à nous tous. Le chef du gouvernement a aussi parlé d’une feuille de route dont nous ignorons d’abord le contenue mais il a précisé que dans son contenu, cette feuille de route va prendre en compte l’ensemble des préoccupations du peuple », souligne la député.

Mohamed Traoré       

By |2020-07-29T17:55:44+02:00juillet 29th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils