/, SÉCURITÉ/Défi de la sécurité et de la protection civile: Prise de contact entre le nouveau ministre et la police

Défi de la sécurité et de la protection civile: Prise de contact entre le nouveau ministre et la police

C’était au lendemain de sa prise de fonction que le nouveau ministre de la sécurité et de la protection civile le Général de Division M’Bemba Moussa KEÏTA  a initié une visite de prise de contact avec les services relevant de son département. Le 29 juillet dernier, la première étape était la Direction Générale de la Police Nationale où le nouveau ministre a échangé avec Moussa Ag Infahisur la méthode actuelle de travail, les difficultés et perspectives.

Point de surprise pour cette initiative du nouveau ministre en charge de la sécurité et de la protection civile, d’entreprendre des pourparlers avec les responsables des services rattachés. L’objectif étant de s’imprégner sur la méthode de travail de la police nationale, les difficultés et perspectives au service du peuple. C’est comme pour dire que déjà le nouveau patron de la sécurité et de la protection civile est conscient du défi qui l’attend dans ce domaine en lien avec les préoccupations du peuple. Cependant, force est d’admettre que l’ancien chef d’état major général des armées a du pain sur la planche au regard du fait que la crédibilité de l’ensemble du dispositif de la sécurité est pratiquement en chute libre. Le Général de Division M’Bemba Moussa KEÏTA va certainement mouiller le maillot pour non seulement redresser les pendules,  mais aussi, pour le temps restant de la fin du second mandat du président IBK. Lors la rencontre de prise de contact, à la direction générale de la police nationale, l’objectif était de prendre contact avec tous les Directeurs, Chefs de services et Unités de  la Police. En présence de l’ensemble des Commissaires chargés de la sécurisation de la ville de Bamako, de Kati et de Koulikoro et autres chefs de service et Unités, il s’est réjoui des résultats acquis par la police et invite les forces de Sécurité à redoubler d’efforts afin de relever le défi sécuritaire au Mali.

Le premier responsable de la Sécurité et de la Protection Civile du Mali a écouté attentivement et a pris note des préoccupations et difficultés au sein de la police. La police doit être au service du peuple, c’est pourquoi, il invite les gens à un travail collectif et en tout professionnalisme. Le Directeur Général de la Police Nationale, l’inspecteur Général Moussa AG INFAHI, assisté par son Adjoint Inspecteur Général Moussa Boubacar MARIKO, a fait une présentation des missions et rôles de la police et a aussi rappelé les acquis, les préoccupations et les difficultés au sein de la police. La police et l’ensemble des composantes des forces de sécurité doivent à travers la nouvelle vision du nouveau ministre, mettre un système efficace et diligent de sécurisation de la ville de Bamako au risque que la population ne puisse Se faire justice soit même. Surtout, présentement avec l’application de l’article 320, qui consiste par la population à se rendre justice en brulant vif les malfrats et autres bandits de grand chemin, une fois capturés. Ce phénomène est malheureusement de retour dans l’esprit de la population à Bamako en raison de la recrudescence de l’insécurité avec des morts d’hommes.

Mohamed Traoré 

By |2020-07-30T10:33:33+02:00juillet 30th, 2020|ACTUALITE, SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils