/, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO/DU RIFIFI A N’TABACORO: L’OPERATEUR ECONOMIQUE MOHAMED CISSE DIT CISSE TECHNOLOGIE DÉFIE LES POPULATIONS DANS UN SCANDALE FONCIER

DU RIFIFI A N’TABACORO: L’OPERATEUR ECONOMIQUE MOHAMED CISSE DIT CISSE TECHNOLOGIE DÉFIE LES POPULATIONS DANS UN SCANDALE FONCIER

Après l’affaire des appareils de qualité douteuse de l’hôpital Gabriel TOURE (les fameux scanners dont il serait le fournisseur), le richissime homme d’affaires malien Mohamed CISSE dit CISSE technologie est cité dans un dossier portant sur le foncier. Le problème se passe sur un site situé à N’Tabacoro selon les confidences autour de ce gros scandale. La question met dos à dos l’opérateur économique et un groupe d’individus qui tentent de s’organiser pour croiser le fer avec lui.

L’espace litigieux est réservé pour la construction de futurs logements sociaux, a-t-on appris .De sources crédibles, l’espace convoité par CISSE aurait été acheté pour la construction d’un immeuble commercial. Un titre foncier serait même en sa possession selon ce qui nous été confié. Ce titre est contesté par les défenseurs de la politique des logements sociaux  selon qui un titre foncier ne saurait se créer sur les sites destinés à abriter les logements sociaux.

« Il ne saurait y avoir deux titres fonciers sur un même site » soutiennent les contestataires.

C’est ainsi que déjà, des groupes de jeunes  sont en train de s’organiser pour empêcher toute spéculation sur le site en question, fût-il un gros bonnet de l’envergure de CISSE Technologie réputé pour être quelqu’un qui ne recule pas devant aucune adversité. L’argument principal du groupe  d’hommes et de femmes est qu’à ce jour, l’on compte rien quà Bamako, plus de vingt-deux mille demandeurs de logements sociaux.  Tout ce monde vit dans l’attente d’un logement. Et c’est sur le site que CISSE veut récupérer que la construction serait faite. M. CISSE envisage y élever un immeuble personnel en vue de faire prospérer ses affaires.

Alors questions : qui a vendu cet espace à l’opérateur économique ? Le titre qu’il détient est- il un vrai ? En l’absence d’un ministre de tutelle l’OMH ou la direction des domaines sont-ils au courant de ce conflit ?  Ces questions attendent une réponse de la part des autorités compétentes ; cela éviterait l’irréparable.

LAYA DIARRA

By |2020-08-10T17:08:42+02:00août 7th, 2020|ACTUALITE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils