/, SÉCURITÉ/ECOLE NATIONALE DE LA POLICE: LA 26EME PROMOTION DES SOUS OFFICIERS DE LA POLICE DÉSORMAIS PRÊTE A SERVIR

ECOLE NATIONALE DE LA POLICE: LA 26EME PROMOTION DES SOUS OFFICIERS DE LA POLICE DÉSORMAIS PRÊTE A SERVIR

La cérémonie de sortie du contingent 2018-2019 des élèves sous-officiers de la police nationale a eu lieu hier jeudi 17 septembre 2020 à l’Ecole de nationale de la police, Amadou TOURE de Gandy à N’Tomikorobougou. Elle a été placée sous la présidence du 1er vice- président du Comité National pour la Salut du Peuple (CNSP), le colonel Malick DIAW. Plusieurs autorités policières avaient participé à la cérémonie. Cette 26eme promotion porte le nom du contrôleur général de la police, feue Clémentine DOUMBOWA. La sortie de ces fonctionnaires était vivement attendue par la haute hiérarchie de la police nationale. Elle permettra de renforcer la capacité opérationnelle de la police nationale.

Ce contingent compte un effectif total de 2120 dont 475 personnel féminin. Le major de la promotion, Kadiatou SAMAKE, a reçu son diplôme de la main du 1er vice-président du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP). A l’occasion, un défilé a été organisé par les élèves policiers dans l’enceinte de l’école.

Le Directeur national de la police, Inspecteur Général Moussa AG INFAHI a indiqué ceci : « Le choix de ce parrain est pour la police nationale une occasion de rendre un hommage bien mérité à une femme qui a marqué son passage et a dédié sa vie au développement de l’institution policière. Elle avait l’amour du métier. Son obsession était transmettre le savoir. Par son engagement à la promotion du genre à la police nationale, elle a conçu un plan triomphal pour la Direction de la Police Nationale et le ministère de la Sécurité et de la protection civile ». Selon lui, ‘’Ces élèves sous-officiers de police qui viennent de prêter serment sont désormais aptes à affronter les réalités de la vie professionnelle du policier. Après une formation rigoureuse leur a permis d’acquérir la connaissance nécessaire pour affronter ce métier qui demande don de soi, sans froid et professionnalisme’’.

Il a déclaré aussi : « Au moment où ces fonctionnaires vont franchir le seuil de cette école, je leur ai rappelé les valeurs cardinales qui ont inspiré les parrains et surtout le serment de la fonction publique dédié à servir l’Etat avec dévouement, loyauté et intégrité. Leur dire aussi que le policier a plus de devoir d’interdiction que de droit même si ces derniers sont reconnus et garantis par la loi fondamentale et statut de fonctionnaire de police »

YOUSSOUF KONATE

By |2020-09-18T10:35:58+02:00septembre 18th, 2020|ACTUALITE, SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils