//EN MARGE DU MINI SOMMET DE LA CEDEAO A ACCRA: LA JUNTE MILITAIRE EN OPERATION DE SEDUCTION DES MALIENS RESIDANT AU GHANA

EN MARGE DU MINI SOMMET DE LA CEDEAO A ACCRA: LA JUNTE MILITAIRE EN OPERATION DE SEDUCTION DES MALIENS RESIDANT AU GHANA

LE PRESIDENT ALPHA CONDE SENSIBILISE LE CNSP !

Ce mini-sommet convoqué par le nouveau Président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Ghanéen Nana Akufo-Addo a été l’occasion pour les Chefs d’État de l’organisation sous-régionale de s’imprégner des avancées dans le cadre du retour à une vie constitutionnelle normale, après le putsch du 18 août dernier.

Cette rencontre extraordinaire sur la gestion de la Transition au Mali, a enregistré, outre la présence de plusieurs Chefs d’États, une importante délégation du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP). La délégation comprenait le 2ème vice-président, le Colonel Sadio CAMARA, le Porte-parole le Colonel-Major Ismaël WAGUE et plusieurs civils dont le conseiller juridique du Président du CNSP, Youssouf Z. COULIBALY, Mme DIARRA Fatoumata DEMBELE, Présidente du Comité d’experts qui ont travaillé à la rédaction des termes de références des Concertations nationales.

Avant le sommet, la délégation de la junte a rencontré les Maliens résidant à Accra mais aussi le président guinéen, Alpha CONDE

“J’ai reçu ce matin le Colonel Assimi GOITA, président du CNSP. Nos discussions ont essentiellement porté sur la stabilité du Mali et le retour d’une paix définitive sur tout le territoire de ce pays frère. La Guinée est aux côtés du peuple malien”, a laissé entendre le Président guinéen sur sa page. Il est clair que la Guinée Conakry et son Président ne sont pas à l’abri du scénario malien. Depuis quelques mois déjà,  le Président guinéen fait face à des mouvements de contestation contre sa personne. Raison pour laquelle, Alpha CONDE voit venir la menace. Aussi, s’est-il farouchement opposé à ce changement de régime via une voie non constitutionnelle.

Du coup,  c’était l’occasion pour lui de sensibilisé la junte à accepter les solutions de la CEDEAO en confiant les rênes du pays à un civil et de rentrer dans les casernes. Ce qui pourrait dissuader d’autres militaires de la sous-région à procéder à un coup d’état y compris en Guinée Conakry.  

La junte militaire en opération de séduction des Maliens résidant au Ghana

A la rencontre des résidents maliens au Ghana, le Président du Comité National pout le Salut du Peuple (CNSP), Col. Assimi GOITA, a expliqué à ces compatriotes les efforts en cours pour mettre en place les organes de Transition et surtout, pour que l’embargo imposé au Mali par les Chefs d’Etat de la CEDEAO soit rapidement levé. Cela se passe à un moment où les Maliens sont fortement divisés autour de la junte militaire par rapport à la gestion de la Transition.

Alors, la délégation du CNSP a saisi cette opportunité pour séduire les compatriotes vivant au Ghana, les sensibiliser pour leur cause. Si le peuple avait salué le geste des militaires au départ, aujourd’hui, la tournure de l’évènement sème le doute quant à la bonne foi des militaires, d’où l’importance de capter les Maliens de l’extérieur à leur guise.

Boubacar DIARRA

By |2020-09-17T15:23:01+02:00septembre 17th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils