//EPM, L’ANCIENNE MAJORITE PRESIDENTIELLE VOLE EN ECLAT !: LE CE-ADEMA DECIDE DE METTRE FIN A SA PARTICIPATION AUX ACTIVITES DU REGROUPEMENT POLITIQUE

EPM, L’ANCIENNE MAJORITE PRESIDENTIELLE VOLE EN ECLAT !: LE CE-ADEMA DECIDE DE METTRE FIN A SA PARTICIPATION AUX ACTIVITES DU REGROUPEMENT POLITIQUE

Coup de tonnerre à l’alliance Ensemble pour le Mali (EPM). L’ancienne majorité présidentielle est en lambeaux.  Après le retrait de plusieurs membres du regroupement politique formé autour de l’ancien président IBK, la saignée continue à présent. Une des grosses pointures du regroupement politique, à savoir l’ADEMA-PASJ, a décidé à son tour également de mettre fin à sa participation au regroupement. 

La décision est intervenue la semaine dernière au cours d’une réunion extraordinaire du comité exécutif du parti présidé  par le Professeur Tiémoko Sangaré. Dans la correspondance du CE de l’Adema-PASJ adressée au président dudit regroupement avec la mention suivante : « objet retrait de l’ADEMA-PASJ du regroupement Ensemble pour le Mali (EPM) », le président Tiémoko Sangaré écrit ce qui suit : « Camarade Président,  j’ai l’honneur de porter à votre connaissance que le Parti Africain Pour la Solidarité et le Justice (ADEMA-PASJ),  au cours de la réunion extraordinaire de son Comité Exécutif du 27 mai 2021 a procédé à l’analyse approfondie de la situation sociopolitique de notre pays.  A la lumière de cette analyse,  le Comité Exécutif de l’ADEMA-PASJ s’est félicité du compagnonnage politique qu’il a eu avec les partis politiques membres du regroupement politique Ensemble pour le Mali (EPM), dans l’engagement et la loyauté jusqu’au coup d’état militaire du 18 août 2020.  Pour l’ADEMA-PASJ,  le regroupement ‘’Ensemble pour le Mali’’ a joué le rôle historique qui était le sien pour la stabilité politique et sociale de notre pays.  De nos jours, force est de reconnaitre que les missions et le rôle de notre organisation commune ne répondent plus aux défis qui assaillent notre pays dans le nouveau contexte sociopolitique.  Ainsi,  le Comité Exécutif de l’ADEMA-PASJ, a-t-il décidé de mettre un terme à sa participation aux activités du regroupement Ensemble pour le Mali à compter de ce jour 27 mai 2021.  L’ADEMA-PASJ exprime toute sa reconnaissance et sa profonde gratitude aux partis avec lesquels il a cheminé durant ces longues années au sein du regroupement EPM pour servir notre pays avec dévouement.  L’ADEMA-PASJ ne ménagera aucun effort pour contribuer au rassemblement des forces politiques et sociales démocratiques et tous les patriotes convaincus de notre peuple dans un large front capable de relever les multiples défis de l’heure. Je vous prie de croire, Camarade Président de l’alliance Ensemble pour le Mali à l’assurance de ma considération fraternelle et militante ». 

Et, dans cette mouvance on apprend de bonnes sources que le parti est dans une logique de rejoindre un autre front politique qui se dessine dans le pays durant cette période de Transition.  Faut-il alors donner raison aux détracteurs qui accusent les cadres de l’ADEMA-PASJ d’être des ‘’opportunistes’’  toujours prêts à ‘’vendre leur âme au diable’’ dans un suivisme aveugle pour préserver leurs privilèges et autres avantages dans l’exercice du pouvoir ? Voici la lettre du Comité Exécutif dirigé par le professeur Tiemoko Sangaré  adressée au Président de EPM.

LAYA DIARRA 

By |2021-05-31T16:34:03+02:00mai 31st, 2021|POLITIQUE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils