/, GRÈVE SYNDICALE/GROGNE SOCIALE : LES TRANSPORTEURS ET LES COMMERÇANTS ENTRENT EN GREVE DE 72 HEURES DES AUJOURD’HUI

GROGNE SOCIALE : LES TRANSPORTEURS ET LES COMMERÇANTS ENTRENT EN GREVE DE 72 HEURES DES AUJOURD’HUI

Les  syndicats des transports et des commerçants rentrent en grève de 72 heures dès ce mardi 23 mars 2021 pour manifester leur mécontentement, face à la nouvelle mesure concernant la redevance péage imposée par le gouvernement. Pour cette fois les commerçants prennent part, pour soutenir leurs frères transporteurs. Les commerces et marchés seront fermés pendant 3 jours, ainsi que l’arrêt d’activité des transports en commun. 

Les  conducteurs routiers opposés à la nouvelle décision du gouvernement, de faire payer la redevance péage à chaque passage au lieu du paiement toutes les 24h, qui avait déjà occasionné des arrêts  de travail,  récidivent. Ils vont en grève de 72 heures à partir de ce mardi 23 mars 2021. Mais cette fois, les choses seront dures pour les populations, les commerçants entrent dans la danse. Donc en plus des transports en commun, les marchés et boutiques seront fermés durant 3 jours d’après les informations. Une autre manière, d’interpeller fort les autorités.  Ce mardi,  la capitale malienne sera  paralysée car beaucoup de personnes se déplacent par ces moyens. Cela est dû à  l’application de l’Arrêté interministériel (N°08-1390/MF-MET-MATCL-MSIPC du 14 mai 2008) instituant au Mali le paiement “par passage de la redevance péage” qui avait été pourtant reportée au 1er  mars 2021. Cela à la suite d’une requête du Conseil malien des transporteurs routiers (CMTR) auprès du ministre des Transports et des Infrastructures.

Le paiement par passage de la redevance péage est une pratique en cours dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Selon le gouvernement, seul le Mali était en marge de cette tendance

Lors des négociations qui ont suivi la grève du 3 février, le ministère des Transports et des Infrastructures a néanmoins exonéré certains moyens de transport urbains sauf les gros porteurs. Mais, les syndicalistes continuent à exiger que le gouvernement renonce à l’application de la mesure. Pour montrer leur mécontentement et leur refus, les syndicats des transporteurs  multiplient des grèves. Depuis l’annonce de cette mesure, nous sommes à plus de 4 arrêts d’activités. Pour ce mardi, les syndicats ont impliqué leurs amis commerçants. Mais aux dernières nouvelles, tous les commerçants ne sont pas d’accord, néanmoins, une grande partie des commerçants souhaitent les accompagner dans cette action.  Car les commerçants ne peuvent rien sans les transporteurs.

 

FRANCK HERVE  

By |2021-03-23T14:09:49+01:00mars 23rd, 2021|A LA UNE, GRÈVE SYNDICALE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils