/, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO/ISSA KAOU DJIM FINALEMENT FAVORABLE AU MAINTIEN DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE À SON POSTE : UN REVIREMENT DE POINT DE VUE À 360 DEGRÉ !

ISSA KAOU DJIM FINALEMENT FAVORABLE AU MAINTIEN DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE À SON POSTE : UN REVIREMENT DE POINT DE VUE À 360 DEGRÉ !

Incroyable mais vrai! Qui l’aurait imaginé un brouillant Kaou Djim qui se démarque des autres acteurs du M5RFP pour enfin,  revenir sur terre en  abandonnant son rêve de faire démissionner de gré ou de force le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Que comprendre de cette position? Est-ce lié au sommet extraordinaire des chefs d’États ténu le lundi dernier? Se mettrait-il à l’abri des sanctions de la CEDEAO? Une chose est sûre, ce brusque changement de discours Désolerons des millions de personnes déterminés aux côtés de la coalition hétéroclite qui réclame la tête de IBK.

En effet, après plusieurs tentatives de médiation, les cinq Chefs d’États de la CEDEAO se sont réunis le lundi dernier pour un sommet extraordinaire pour une sortie de crise sociopolitique au Mali.  À l’issue de cette réunion, ces derniers ont préconisé la démission immédiate des 31 députés dont l’élection est contestée,  un appel à une recomposition rapide de la Cour Constitutionnelle et la mise en place rapide d’un gouvernement d’union nationale.  Quel serait l’origine de ce double langage de l’influent acteur du mouvement du 5 juin? Est-ce pour plaire à l’imam   Et aux chefs d’États de la CEDEAO? Ou par intérêt personnel ? 

Selon une indiscrétion, une importante somme d’argent a été remis à l’homme par l’intermédiaire de l’opérateur économique Modibo Keita, contre le  maintien de sa position radicale qui n’était d’autre que la démission pure et simple du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. A en croire cette source, il a été demandé a Issa Kaou Djime de faire une vidéo pour demander aux manifestants de cesser les hostilités et accepter le maintien du Président  de la République   <<L’objectif de notre combat était contre la mauvaise gouvernance, la présence des députés mal élus à l’AN. C’était aussi pour l’obtention d’une feuille de route pouvant permettre la mise en place d’un gouvernement d’union Nationale>> A laisser entendre Issa Kaou au micro d’un confrère.

A ses dires c’est la CEDEAO qui a voulu le maintien du président IBK à la tête de l’État.

” Moi on ne me pousse pas, nous n’allons être utilisés par personne. Il faut être réaliste.”poursuit-il. << On souhaite que le Président  reste à sa place mais qu’il y ait le changement c’est a dire une nouvelle locomotive sur de nouveaux rails.>> Avant de terminer, le coordinateur de CMAS a indiqué  que la CMAS ne serait jamais dans une logique de plonger le pays dans le chaos. <<Nous resterons derrières l’imam et toute chose qui se dira contrairement à ça ne saurait être de lui>> A-t-il déclaré. Un changement de discours et de position à 360 degrés au point de  nous en faire tourner la tête ! 

Ben Chérif

By |2020-07-29T18:52:08+02:00juillet 29th, 2020|A LA UNE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils