/, COVID 19, FAITS DIVERS, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO/LA PANDÉMIE COVID-19 REVELE SES PREMIERS SCANDALES AU MALI: DES PROMOTEURS D’HOTEL COURENT DESESPEREMENT APRES LEUR ARGENT !

LA PANDÉMIE COVID-19 REVELE SES PREMIERS SCANDALES AU MALI: DES PROMOTEURS D’HOTEL COURENT DESESPEREMENT APRES LEUR ARGENT !

Petit à petit, la COVID-19 révèle ses scandales. Qui l’aurait cru ? De sources de promoteurs, des hôtels, qui avaient hébergé des rapatriés en faveur des mesures de confinement, courent toujours après leurs sous. Or, un délai de 15 jours avait été convenu pour payer leurs factures. L’affaire défraie la chronique aujourd’hui. Des Maliens se demandent qui veut détourner cet argent ? Ou, mieux, qui bloque le paiement ?

Après l’apparition de la pandémie, IBK comme tout président préoccupé par le devenir de son peuple, a fait de la question une priorité. Alors IBK a décidé de plusieurs mesures d’urgence dont le rapatriement des Maliens bloqués à l’étranger. Pour joindre l’acte à la parole, un budget de 6 milliards de F CFA a été mis à la disposition du département en charge des Maliens de l’Extérieur. Cette manne financière devrait servir à faire rapatrier les Maliens de différents pays et assurer leur prise en charge dans le cadre de leur confinement. Ils devraient résider dans des hôtels pour une période de 14 jours. Selon les confidences, cette affaire qui prend des contours obscurs, lesquels contours frisent le détournement. 4 hôtels avaient été sélectionnés de commun accord avec la Fédération des Hôteliers du Mali et le département des Maliens de l’Extérieur.

Il s’agit donc de la prise en charge des rapatriés, soit une pension complète.

Beaucoup d’hôtels qui traversaient une période très difficile avaient salué. Ils avaient dit un grand ouf de soulagement. Pour cette raison, certains d’entre eux se sont obligés de s’endetter auprès de banques afin de respecter leur engagement vis-à-vis de l’Etat. Le hic est qu’aujourd’hui les gérants des hôtels courent désespérément après leur argent. Ils subissent actuellement toute sorte de tortures psychologiques pour mettre la main sur leurs bons de commandes. En tout cas, la question qui est aujourd’hui sur toutes les lèvres au niveau des hôtels est de savoir : qui bloque donc le paiement de leurs factures ? Certains parlent même déjà de détournements puisque l’argent collecté dans le cadre du Fonds Covid-19 est estimé aujourd’hui à plusieurs milliards de francs. Déjà, les hôtels se sont regroupés en Collectif pour faire la pression en vue de rentrer en possession de leur dû.

LAYA DIARRA

By |2020-08-12T17:42:43+02:00août 12th, 2020|ACTUALITE, COVID 19, FAITS DIVERS, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils