//L’ALLEMAGNE AJOUTE UN MONTANT ADDITIONNEL DE 15 MILLIONS D’EUROS AU PAM

L’ALLEMAGNE AJOUTE UN MONTANT ADDITIONNEL DE 15 MILLIONS D’EUROS AU PAM

Pour renforcer la  résilience de 144 000 personnes au Mali, l’Allemagne à travers son ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement a ajouté un montant additionnel de 11 millions d’euros à un programme existant pour permettre au Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) de renforcer la résilience de ces personnes en situation d’insécurité alimentaire à travers le pays. Ce don intervient alors que 3,5 millions d’hommes, de femmes et d’enfants, représentant 18% de la population malienne, sont confrontés à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. La situation devrait se détériorer davantage en raison des effets du changement climatique, des conflits en cours et des déplacements de population dans le nord et le centre du Mali.

En effet, depuis  2018, dans le cadre d’un investissement régional dans la région du Sahel, le financement pluriannuel de l’Allemagne pour les opérations du PAM au Mali a contribué à renforcer la résilience des individus, des communautés et des systèmes dans les zones pauvres et fragiles.

À ce jour, plus de 171 600 personnes ont été prises en charge dans 100 villages du pays. Les activités comprenaient la réhabilitation des terres agricoles et pastorales, le traitement et la prévention de la malnutrition, le renforcement des capacités des petits agriculteurs et les achats locaux de nourriture pour soutenir les activités d’alimentation scolaire. Notons que le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a la mission de – sauver des vies dans les situations d’urgence et changer des vies pour des millions de personnes grâce au développement durable. Dans le cadre du financement actuel, les activités sont interconnectées et contribueront à renforcer les acquis antérieurs tout en soutenant davantage la résilience des communautés.

Une attention particulière sera accordée à la réhabilitation des terres agricoles et pastorales, à la construction de micro-barrages, de forages, d’étangs piscicoles et à la production d’engrais naturels.

Les transferts monétaires qui constituent un filet de sécurité financière permettront aux familles vulnérables de diversifier leurs moyens de subsistance. Des repas scolaires nutritifs pour les filles et pour les garçons seront fournis de manière à soutenir les petits exploitants agricoles, à renforcer les marchés locaux et à promouvoir la scolarisation des filles.

Selon Caruso, la Directrice et Représentante du PAM au Mali, l’insécurité alimentaire a des impacts négatifs sur les groupes vulnérables, en particulier les jeunes enfants, les adolescentes, les femmes enceintes et les mères allaitantes qui ont des besoins nutritionnels élevés” Silvia. “Il est impératif que nous investissions dans la résilience communautaire pour nous assurer que les familles touchées par la crise ont accès à des aliments nutritifs et obtiennent ce dont elles ont besoin pour une vie saine et productive.”

Ben Chérif, source PAM

By |2020-05-12T16:05:00+02:00mai 12th, 2020|INTERNATIONAL|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment