/, ACTUALITE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO/LECHE-BOTTE UN JOUR, THURIFERAIRE UN AUTRE: L’IMAM DICKO DOIT SE MÉFIER DU COORDINATEUR DE LA CMAS ISSA KAOU N’DJIM

LECHE-BOTTE UN JOUR, THURIFERAIRE UN AUTRE: L’IMAM DICKO DOIT SE MÉFIER DU COORDINATEUR DE LA CMAS ISSA KAOU N’DJIM

On aura tout vu dans ce pays. Des individus sans mérite s’affichent en leaders et en donneurs de leçon de morale politique. Ridicule non, quand au pays des borgnes les aveugles veulent s’imposer en chefs !  Le cas d’ISSA KAOU N’DJIM coordinateur autoproclamé de la CMAS sort de l’ordinaire. Parvenu au devant de la scène par le truchement du respecté Imam DICKO, ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali, le commerçant, animateur de radio, se voit sur la scène comme une star.

Mais le comble est que le protégé de l’Imam Mahmoud DICKO s’illustre de la plus triste manière. Il est devenu arrogant et tente de disputer aux leaders politiques, aux vrais, leur place. Les Maliens ont en souvenir ses accrochages avec un autre matamore qui veut faire une intrusion dans la cours des grands. Il s’agit du professeur Clément DEMBELE. Avec celui-ci aussi, il a eu des escarmouches à cause de leur soif d’honneur. C’est pourquoi ils ont chacun tenté de tirer la couverture sur soi au sein du M5 dans le combat pour la démission du président.  Or tous deux sont dans ce rôle par un accident de l’histoire. Il a failli capituler dans le bras de fer qui opposait le M5 au pouvoir d’IBK.

Trop bavard mais très versatile également, le coordinateur autoproclamé de la CMAS soufflait le chaud et le froid.

Il a tenu dans la lutte à cause du poids des leaders politiques. Tous les observateurs du pays sont unanimes à le reconnaître. Une autre preuve de l’inconséquence et du mépris du coordinateur de la CMA a été le fait de décréter la mort du M5-RFP : « Le M5 est mort de sa belle mort. Je dis bien mort de sa belle mort ». Ceci est son propos en marge des travaux des journées des Concertations nationales organisées sous la houlette de la junte au lendemain du coup de force.  Ce n’est pas tout car le protégé de l’Imam continuera dans la provocation allant jusqu’à contrarier l’Autorité morale du M5-RFP. Pourtant l’Imam DICKO était averti sur le comportement de son protégé qui s’illustre dans la petitesse du fait des attaques ciblées. Tout cela parce que le coordinateur de la CMAS veut se faire une place dans le futur organe législatif de la Transition.  Le CNT devra être institué dans un avenir très proche en vue d’accompagner le processus en cours au Mali.

Mais ce qui suscite la colère de l’opinion est le silence de l’Imam. Un silence assimilable à une démission face aux caprices d’un homme qu’il a mis sur orbite

Le M5 traverse une crise de confiance. Et le coordinateur de la CMAS a une part de responsabilité dans l’exacerbation de cette crise ouverte. Un fait qui ternit, par ricochet, l’image d’un respecté Imam. Peut-on conclure que l’Imam, Autorité morale du M5, cautionnerait lui-même les inepties de son protégé Kaou N’DJIM ? Il doit mettre fin au doute et au soupçon. La solution passe par se débarrasser d’un compagnonnage encombrant voire compromettant d’un matamore qui veut faire un saut, pardon, une intrusion dans la page glorieuse de l’histoire contemporaine du Mali. Ridicule non !

LAYA DIARRA

By |2020-10-22T16:09:20+02:00octobre 22nd, 2020|A LA UNE, ACTUALITE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils