/, POLITIQUE/L’EX- AMBASSADEUR NICOLAS NORMAND JETTE UN CAILLOU AUX ACTEURS DE LA CONTESTATION AU MALI: • « LE M5 N’A PAS DE LÉGITIMITÉ A VOULOIR IMPOSER PAR LA RUE UN CHANGEMENT DE LEADERSHIP »

L’EX- AMBASSADEUR NICOLAS NORMAND JETTE UN CAILLOU AUX ACTEURS DE LA CONTESTATION AU MALI: • « LE M5 N’A PAS DE LÉGITIMITÉ A VOULOIR IMPOSER PAR LA RUE UN CHANGEMENT DE LEADERSHIP »

Voici ce que l’ancien Ambassadeur de France au Mali, qui a eu la chance de servir au Mali, a dit des mots pas très doux pour les leaders du M5.

« Il est bien clair, a dit le diplômate, qu’il y a un problème de leadership et qu’IBK a déçu et n’offre pas de vision et de stratégie. Cela étant, le M5 n’a pas de légitimité à vouloir imposer par la rue un changement de leadership. Cela s’appelle un coup d’état à peine déguisé. Et si IBK est peut-être impopulaire, on ne sait pas si les leaders du M5 sont vraiment représentatifs, n’étant pas des élus, pour la plupart. Et enfin, la proposition alternative du M5 est vide : transition, assemblée constituante, vaste consultation. Il y a déjà eu le DNI, s’agit-il de recommencer ? Les demandes institutionnelles et le changement de constitution : en quoi cela peut-il aider ? Il s’agit plutôt de mettre d’autres politiciens, le plus souvent des revenants, au pouvoir. Le changement d’hommes, en l’absence totale de vision et de stratégie n’est pas une solution. Le M5 hétéroclite ne propose rien sur les questions qui se posent : faut-il appliquer ou réviser l’accord d’Alger ? Si on le révise, peut-on assumer une reprise du conflit avec les séparatistes du nord ? Doit-on demander à l’imam DICKO de négocier sérieusement avec les djihadistes en vue d’un compromis pouvant être une République islamique ou une République des imams ou bien le Mali veut-il rester un régime laïc et démocratique ? Comment renforcer l’armée ? Que faire de Barkhane. Etc. Voilà la situation. Des questions sans réponse et pas de leader providentiel proposant une vision et un programme. Il ne s’agit pas de défendre IBK. Il s’agit d’éviter un coup d’état pour rien ». Nicolas Normand Ancien Ambassadeur de France au Mali.

 

  • LA REPLIQUE DU CORRAP: « Le Diplomate a raté une occasion de se taire »

« Nicolas Normand, diplomate néocolonialiste français, prétend aimer le Mali plus que les Maliens et l’Afrique plus que les Africains mais a toujours affiché du mépris et un paternalisme abject a l’égard de notre peuple. Il a jeté le masque par cette sortie indécente et outrageante », a dit le coordinateur du Collectif pour la Réflexion, le Rassemblement et l’Action Patriotique (CORRAP), M. Nouhoum KEITA qui a ensuite enfoncé le clou : « Par la provocation et l’intimidation exprimées avec une arrogance inouïe qui cache mal une menace grotesque, il tente de bloquer l’élan et la farouche détermination du peuple malien à libérer son pays du régime antidémocratique, antirépublicain, clanique et mafieux mais surtout antinational et fantoche au service de l’impérialisme néo-colonial français de IBK ».

M.KEITA est très remonté contre le diplomate. Pour Nouhoum, la peine est perdue. Il a juste manqué une occasion de se taire. Car les Maliens ne se laisseront pas divertir par sa manœuvre honteuse. Ils répondront à son insulte par l’action pratique. Sur le plan scientifique non plus, il ne perd rien pour attendre : le CORRAP lui répondra au moment opportun et mettra à nu sa malhonnêteté intellectuelle et son escroquerie morale, a déclaré le coordinateur du Collectif pour la Réflexion, le Rassemblement et l’Action Patriotique CORRAP.

LAYA DIARRA

By |2020-07-09T17:51:08+02:00juillet 9th, 2020|ACTUALITE, POLITIQUE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils