/, SÉCURITÉ/LUTTE CONTRE LES DROGUES ET LES MEDICAMENTS DE LA CONTREFACON : DES PRODUITS D’UNE VALEUR DE PLUS D’UN MILLIARD DE F CFA DETRUITS PAR LES SERVICES SPECIALISES, HIER

LUTTE CONTRE LES DROGUES ET LES MEDICAMENTS DE LA CONTREFACON : DES PRODUITS D’UNE VALEUR DE PLUS D’UN MILLIARD DE F CFA DETRUITS PAR LES SERVICES SPECIALISES, HIER

L’Office Central des Stupéfiants (OCS) a procédé à l’incinération de produits stupéfiants et psychotropes saisis par ses unités et celles de la Police, de la Gendarmerie et de la MINUSMA. C’était conformément à une autorisation du Procureur près le Tribunal de Grande Instance TGI de la Commune VI du District de Bamako, chargé du Pole judiciaire spécialisé. L’opération s’est déroulée sur un site  situé dans la commune de DIYO dans le cercle de Kati  sous la direction du Parquet spécialisé en matière de lutte contre le terrorisme, le trafic illicite des drogues et la criminalité organisée.

A l’incinération étaient présents le Directeur de l’Office Central des Stupéfiants et des représentants de la Police, la Gendarmerie, les services de Douanes, de la santé et de l’environnement, le Maire de DIYO et des organisations de la société civile. La destruction a porté sur plusieurs produits : cannabis  pour 6 tonnes, des produits pharmaceutiques pour 5 tonnes, de la cocaïne pour plus de deux kg, plus de 106 doses de crack, plus de 5000 comprimés de Tramadol et des quantités importantes de cigarette et d’alcool avarié.

Ces produits ont été saisis par la cellule anti-drogue de l’OCS de l’Aéroport et les antennes de la structure des brigades de la gendarmerie et de la police

Quant à la boisson alcoolisée, ce sont des saisies de la MINUSMA à Kidal. Le directeur de l’OCS a profité de cette occasion pour évoquer les méfaits de ces produits notamment ses conséquences sur la jeunesse du pays. La drogue pose un véritable problème de santé publique, a confié l’officier magistrat. Le Substitut du Procureur du Tribunal de Grande Instance de la Commune VI a abondé dans le même sens tout en expliquant les contours juridiques du problème. Le procureur a plaidé pour une franche collaboration des services et des populations dans la lutte. Egalement le procureur exhorte l’Etat à doter les services spécialisés de moyens pour leur permettre d’être plus efficaces. Pour sa part, le Maire de la commune de DIYO a beaucoup félicité les services spécialisés. Il a également invité à une plus grande collaboration entre les services. Seule la saine collaboration permet de gagner la bataille contre les drogues et le commerce de tous les produits illicites. Dans son message, le président de l’Association de lutte contre la drogue et la traite des personnes Mahamadou YATTASSAYE a félicité l’Office central pour les gros efforts que le service déploie dans cette lutte.

La valeur marchande des produits incinérés avoisine les deux milliards de Francs CFA d’après les informations

Il faut rappeler que l’office central des stupéfiants OCS, dans sa mission de lutter contre les produits illicites, a institué cette incinération il y a quelques années. Et, l’opération se déroule annuellement dans la commune de Diyo, cercle de Kati.

LAYA DIARRA

By |2020-11-19T15:11:00+01:00novembre 19th, 2020|LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO, SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils