/, SÉCURITÉ/OPPERATION MALIKO A GAO: UNE MISSION BIEN ACCOMPLIE POUR LE GENERAL OUAHOUN KONE

OPPERATION MALIKO A GAO: UNE MISSION BIEN ACCOMPLIE POUR LE GENERAL OUAHOUN KONE

Neuf long mois pour la sécurisation au Nord passés à la tête du Théâtre Est de l’opération MALIKO, son commandant en chef, le général de brigade Ouahoun KONE a organisé une collation pour marquer ses moments inoubliables sur la ligne de front. Belle façon de prendre congé de ses compagnons d’armes. C’était le vendredi 7 août 2020 dans l’enceinte du camp Firhoun Ag ALINÇAR  de Gao.

A l’occasion, plusieurs invités ont salué le dévouement sans faille du commandant partant, notamment le commandant de Zone de Gao, le colonel Issa Mamadou COULIBALY, le commandant de Zone de Kidal le colonel Drissa KEITA, le commandant de la force Barkhane, le colonel Charles MICHEL et celui du secteur Est de la MINUSMA, le colonel major Zhu JINSONG. Les uns et les autres ont signifié leurs reconnaissances avant de procéder aux échanges de cadeaux et aux prises de photos de famille. Pour affirmer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national et assurer la sécurité des personnes et de leurs biens dans les régions de Gao, Tombouctou, Ménaka, Ségou, Taoudéni, Mopti et Kidal, le Gouvernement a initié l’Opération “Maliko” en prenant un décret le 30 janvier 2020. Le décret prend en compte la coopération transfrontalière, régionale et internationale. Ladite opération est composée de deux théâtres d’opération : Est et Centre.

S’agissant du théâtre Est, il couvre les régions de Gao, Ménaka et Kidal avec son PCIAT à Gao. Quant à celui du Centre, il couvre les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et Taoudéni avec son PCIAT à Sévaré. “Le chef d’Etat-major général des Armées est le commandant de l’opération Maliko’’. A cet effet, il reçoit les moyens nécessaires pour la conduite de l’opération et est chargé de fixer les dispositions complémentaires permettant l’application correcte du présent décret. Il propose les moyens supplémentaires qu’il estime indispensables à l’atteinte des objectifs assignés. L’état final recherché de l’opération ‘’Maliko’’ est d’enrayer les menaces terroristes et criminelles, réinstaller l’administration publique et les populations déplacées, restaurer l’Etat de droit, la libre circulation ainsi que la protection des personnes et de leurs biens. Aussi, vise-t-elle à affirmer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.

YOUSSOUF KONATE

By |2020-08-10T07:51:03+02:00août 10th, 2020|ACTUALITE, SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils