//RECHERCHE DE PISTE POUR LA SORTIE CRISE AU MALI: L’AMBASSADEUR DE L’UE ET L’HONORABLE MOUSSA MARA ÉCHANGENT

RECHERCHE DE PISTE POUR LA SORTIE CRISE AU MALI: L’AMBASSADEUR DE L’UE ET L’HONORABLE MOUSSA MARA ÉCHANGENT

L’Honorable Moussa MARA a reçu hier, jeudi 23 juillet 2020, l’ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, son Excellence Mr Bart OUVRY pour échanger sur l’actualité socio politique du pays. La visite des chefs d’Etats de la CEDEAO, la médiation nationale ainsi que les voies et moyens de sortie de crise ont été abordés lors des échanges. Les causes profondes de la situation de notre pays ont également été évoquées.

Le problème actuel de notre pays est parti de la mauvaise gouvernance du président Ibrahim Boubacar KEITA et son régime que  le leader religieux, Imam Mahmoud DICKO dénonce depuis un  bon moment. Peu à peu d’autres mouvements et partis politiques se sont ralliés à sa cause. Et la tension est montée d’un cran. Le vendredi 05 juin 2020, la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud DICKO (CMAS), le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) et le Mouvement Espoir Mali Koura (EMK) ont organisé une marche pacifique sur la place de l’Indépendance pour réclamer la démission du président de la République Ibrahim Boubacar KEITA. Une marche pacifique qui s’est finalement terminée par une échauffourée entre les forces de l’ordre et les manifestants qui voulaient se rendre à Sébénikoro dans la résidence du Président. Le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) est né après ce grand rassemblement.

Le deuxième rassemblement a été organisé le 19 juin qui s’est déroulé dans le calme sans incident. Lors du troisième grand rassemblement organisé le 10 juillet 2020, les leaders du mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) ont décrété la désobéissance civile. Les services publics et les points stratégiques de Bamako ont occupé par les manifestants. La chaine nationale et l’Assemblée Nationale ont été saccagées et pillées. Du 10 au 11 juillet il y a eu 11 morts et 150 blessés. Avec ce bras de fer entre le mouvement du 5 juin-rassemblement des forces- patriotiques (M5-RFP) le président Ibrahim Boubacar KEITA le Mali fait l’objet d’une grande attention de ses voisins et de la communauté internationale. D’où la visite de l’ambassadeur de l’Union européenne, Barty OUVRY chez l’Honorable Moussa MARA. Les ambassadeurs des Etats Unis d’Amérique, de la France, de l’Union européenne multiplient des rencontres avec les leaders politiques afin que les différentes parties (l’opposition et le régime) mettent de l’eau dans leur vin. De même la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) dont le Mali est membre fait de son mieux pour trouver une solution à cette crise sociopolitique.

Son président en exercice, Mamadou ISSOUFOU, le Président nigérien a dépêché une délégation au Mali la semaine dernière avec à la tête GOODLUCK Jonathan pour trouver solution à la crise. Mais l’opposition a rejeté les propositions faites par les émissaires de la CEDEAO. Encore hier, jeudi 23 juillet 2020, cinq (05) présidents de l’organisation ouest africaine se sont rendus à Bamako pour la médiation entre les différentes parties afin de trouver une solution à la crise sociopolitique.

YOUSSOUF KONATE

By |2020-07-24T11:07:09+02:00juillet 24th, 2020|POLITIQUE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils