/, ACTUALITE, RELIGION/RÉPLIQUE DU HCIM CONTRE LES CARICATURES DU PROPHÈTE MOHAMED (PSL) : UN APPEL AUX IMAMS POUR UN GRAND RASSEMBLEMENT À LA GRANDE MOSQUÉE AUJOURD’HUI!

RÉPLIQUE DU HCIM CONTRE LES CARICATURES DU PROPHÈTE MOHAMED (PSL) : UN APPEL AUX IMAMS POUR UN GRAND RASSEMBLEMENT À LA GRANDE MOSQUÉE AUJOURD’HUI!

« Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d’autres reculent ». Suites à ces mots prononcés par Emmanuel MACRON lors de l’hommage national à Samuel Paty Paty, décapité par un assaillant islamiste après avoir montré à ses élèves de 4ème des dessins de Mahomet , le Haut Conseil Islamique du Mali à travers une réunion d’urgence tenue à son siège a lancé un appel à tous les imams de se rassembler demain mercredi pour dénoncer les dessins humoristiques du prophète sous prétexte de liberté d’expression.

Cette annonce du haut conseil Islamique intervient à quelques jours après le communiqué de presse de MACRON jugé insultant, lequel communiqué a provoqué une grande vague de colère à travers le monde musulman. Cette attitude pourra conduire à un grand affrontement entre les peuples et les nations. Celles-ci ont vivement besoin de valeurs de tolérance et de coexistence, ce qui aura un impact négatif sur la paix et la sécurité à l’échelle mondiale.

Il y a quelques jours, les déclarations du Président français Emmanuel MACRON exprimaient son soutien à la republication des caricatures qui injuriaient le prophète Muhammad. Des centaines de millions de musulmans dans le monde continuent de manifester leur colère. Ils estiment que la décapitation de l’enseignant ne peut être dissociée de la condamnation de son comportement relatif à la diffusion de caricatures « offensantes » envers le Prophète Mohamed. Plus un secret de polichinelle, les polémiques sur l’Islam ne cessent de se multiplier en France, notamment à la suite de l’annonce du projet de loi sur le “séparatisme” annoncé par Emmanuel MACRON, ainsi que des innombrables déclarations de politiciens et publications de la presse, ouvertement hostiles à la religion musulmane et aux musulmans.

En effet, au cours de cette réunion d’urgence, le Haut Conseil islamique du Mali a lancé un appel à tous les imams de se rassembler demain mercredi 28 octobre pour dénoncer l’affaire et montrer la position unifiée des musulmans du Mali sur le refus catégorique de toucher au Prophète, l’Elu avec la moindre insulte. Il s’agit aussi de rédiger une déclaration de dénonciation et de déni dans les termes les plus forts de condamnation. Une copie de cette déclaration sera envoyée à l’ambassade de France et une autre lue en public et dans la presse locale et internationale pour indiquer que le Prophète, paix et bénédictions soient sur lui, est une ligne rouge.

Il sera aussi question de demander à tous ceux qui célèbrent le Mawlid cette année d’aborder cette question et de démontrer les vertus du Saint Prophète. Ensuite demander à tous les imams des mosquées, en coopération avec Lemama, de s’attaquer à ce problème et de faire preuve de solidarité avec le bien-aimé Prophète, vivant et mort.

En entendant les appels de boycott des produits français se sont multipliés dans plusieurs pays musulmans après que le président de la République, Emmanuel MACRON, a promis de ne pas « renoncer aux caricatures » du prophète Mahomet. « Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les fanatismes. Nous continuerons » a-t-il précisé sur sa page Tweeter. A noter que dans certains pays musulmans comme le Qatar, les chaînes de distribution Al-Meera et Souq Al-Baladi ont ainsi annoncé qu’elles « retiraient » les produits français des magasins jusqu’à nouvel ordre. Par ailleurs l’Université du Qatar a annoncé, vendredi le report de la semaine culturelle française à la suite de « l’atteinte délibérée à l’islam et à ses symboles ».

Ben Chérif

By |2020-10-28T08:22:01+01:00octobre 28th, 2020|A LA UNE, ACTUALITE, RELIGION|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils