//REPRISE TIMIDE DE LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE A BAMAKO: LE CHANGEMENT DE STRATÉGIE DU M5-RFP VA-T-IL PAYER ?

REPRISE TIMIDE DE LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE A BAMAKO: LE CHANGEMENT DE STRATÉGIE DU M5-RFP VA-T-IL PAYER ?

Depuis avant-hier 03 août 2020, la trêve du Mouvement du 05 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a pris fin. Du coup, des manifestations liées à la désobéissance civile ont été constatées par-ci par-là à Bamako comme promis par les leaders du M5-RFP. Toutefois, l’intensité des mouvements n’était pas assez élevée. Qu’est-ce qui explique ce changement ?Avant-hier, bien que le Comité Stratégique du Mouvement du 05 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) n’ait pas donné les directives à suivre, certains militants ont supposé que la trêve, pour cause de Tabaski, est finie. Il faut donc, incessamment, reprendre les actions de la désobéissance civile. C’est pourquoi, les manifestants se sont signalés hier et avant-hier dans certains endroits du district de Bamako. Mais, il est constaté que les militants du M5-RFP ont changé de stratégie.

Certainement, pour éviter des affrontements contre les forces de l’ordre, depuis lundi 03 août, jusqu’à aujourd’hui, peu de barricades sont sur les routes et sur les artères principales. Ce qui a fait qu’il n’y a pas encore d’affrontements. Toutefois, plusieurs services publics ont été fermés par des jeunes en colère. Parmi eux, l’INPS. L’on a tenté de fermer la CANAM aussi en Commune IV ; ce qui a conduit à  quelques échauffourées. Faut-il le rappeler, le Mouvement du 05 juin, qui exige « la démission du président IBK » avait annoncé qu’il y aurait une rencontre de directives du Comité Stratégique juste après la fête.

Nouhoum KEITA, un jeune du Mouvement Démocratique et Populaire (MDP), membre du M5-RFP, a laissé entendre que l’effet de surprise et le changement de stratégie du M5/RFP ont totalement mis en échec la stratégie des forces de sécurité sorties massivement et armées de pied en cap.

“Le nouveau ministre de la Sécurité Intérieure, le Général M’Bemba Moussa KEITA qui passe pour être le responsable moral et intellectuel des débâcles successives de nos armées (il fut Chef d’État État-major Général des Armées) veut prendre sa revanche sur l’histoire. Il a déployé sur le terrain toutes les unités de répression, police, gendarmerie, garde nationale à Bamako et dans toutes les régions pour parer à toutes les éventualités. Ce déploiement n’a malheureusement pas donné l’effet escompté. Plutôt que d’aller à la confrontation directe, les jeunes ont pris de revers les forces de l’ordre qui occupaient les grands axes routiers et certains bâtiments publics, en investissant les institutions financières (Banques, Impôts, Énergies, Commerces), les centres d’Etat Civil principaux et Secondaires de la capitale et ceux de l’intérieur du pays”, a-t-il signalé sur page Facebook. Selon lui, à Bamako, le mot d’ordre est particulièrement suivi en Commune 4, 5 et 6 avec quelques actions éclairs en Commune 1 où les jeunes ont décidé de mieux organiser et coordonner leurs actions dans les prochaines heures. “À l’intérieur du pays, dans la Région de Sikasso, poumon de l’économie, un blocus est organisé sur le couloir sud par où transitent toutes les marchandises en provenance de la Côte d’Ivoire et du Burkina. Dans les régions de Kayes et Ségou, les actions d’envergure sont prévues dans les prochaines heures. En attendant, le mot d’ordre est suivi timidement à Kayes et à Ségou où a eu lieu un meeting qui a symboliquement donné le coup d’envoi de la campagne”, a-t-il indiqué.

“Le Cercle de Kati bat le record de toutes les actions. Avant-hier, tous les services publics sont fermés (administrations, établissements financiers, stations d’essence, centres d’état civil, services de péage, etc). Incontestablement, l’intelligence tactique de la jeunesse du M5/RFP a fortement perturbé le dispositif mis en place par le pouvoir qui misait sans doute sur une confrontation directe pour engager la répression. L’esprit de discipline qui anime les jeunes et leur extrême combativité seront d’un atout décisif dans les prochains jours” a-t-il fait comme bilan de la manifestation depuis la fin de la trêve pour Tabaski.

Boubacar DIARRA

By |2020-08-05T16:53:04+02:00août 5th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils