/, ANALYSE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO/RUEE VERS NIORO POUR SORTIR DE L’IMBROGLIO SOCIOPOLITIQUE : LE CHERIF DIT SES 4 V AUX PROTAGONISTES

RUEE VERS NIORO POUR SORTIR DE L’IMBROGLIO SOCIOPOLITIQUE : LE CHERIF DIT SES 4 V AUX PROTAGONISTES

Le vénéré Chérif de Nioro, M’M’Bouillé HAIDARA, selon des échos qui nous sont parvenus,  était remonté  contre le Premier ministre Boubou CISSE. A en croire les confidences au tour de son sermon du vendredi dernier, le guide hamalliste était fâché contre Dr Boubou CISSE pour lui avoir caché certaines réalités du pays.

Lors de cet exercice qui rentre dans le cadre d’une tradition, M’M’Bouillé  a clairement précisé sa position sur la crise que traverse le pays. « J’ai compris les démarches entreprises par le Premier ministre et son gouvernement jusque-là. Ils m’ont toujours trompé. », aurait affirmé le guide religieux  s’adressant à ses adeptes après la prière à la Zawiya de Nioro quand la délégation de l’Imam DICKO et de certains leaders du M5 était retournée pour Bamako. M’M’Bouillé HAIDARA, qui, jeudi, avait reçu une délégation du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), a précisé sa position en ajoutant que  les explications que Mahmoud DICKO et Choguel MAIGA lui ont données montrent qu’il a toujours été trompé. Le Chérif de Nioro, après les assurances données à DICKO, lui a réitéré sa confiance et affirme soutenir toutes les idées de l’Autorité morale de la contestation du pouvoir.

SOUTIEN OUI MAIS …..

Au cours de cette sortie, le guide spirituel de la communauté des hamallistes a clarifié sa position : « Je ne soutiens pas le M5 dans ses actions. J’invite, donc, les responsables du mouvement à rester dernière DICKO », a dit M’Bouillé  non sans inviter les responsables du M5-RFP à rester derrière l’Imam Mahmoud DICKO pour bénéficier de son soutien. Il faut rappeler qu’avant ce jour, à travers l’Imam DICKO, il avait demandé au M5-RFP de laisser le président Ibrahim Boubacar Keita achever son mandat. Même s’il souscrit au combat de ceux qui s’opposent au régime d’IBK, le leader  religieux a encouragé les responsables de la contestation de privilégier la négociation. Il a clairement affirmé rejeter toutes formes de violence dans les actions de contestation.

LAYA DIARRA

By |2020-08-17T16:14:23+02:00août 17th, 2020|ACTUALITE, ANALYSE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils