/, ANALYSE, GRÈVE SYNDICALE/SAISON DE GRÈVES AU MALI: LES NOUVELLES AUTORITÉS DOS AU MUR !

SAISON DE GRÈVES AU MALI: LES NOUVELLES AUTORITÉS DOS AU MUR !

Les nouvelles autorités souffrent ! Elles sont confrontées aux dures réalités du pouvoir. Comme preuve, la grève décrétée par la plus grande centrale syndicale des travailleurs maliens. En effet, l’Union Nationale des Travailleurs du Mali UNTM dirigée par YACOUBA KATILE a décidé d’observer une grève les 18, 19 et 20 novembre 2020 en vue de pousser le gouvernement à donner satisfaction à ses doléances.

Ce grand mouvement a été largement suivi par les militants sur l’ensemble du territoire national d’après les informations reçues. Longtemps, la centrale des travailleurs attiraient l’attention des autorités sur ses préoccupations. Elles se résument en plusieurs points. Les parties n’ont pas pu accorder les violons. Depuis quelques semaines, KATILE et ses camarades sont sur le pied de guerre. Le gouvernement de Transition semble minimiser le poids du syndicat pour justifier qu’il n’a pas été diligent dans le traitement des différentes revendications portées par la centrale syndicale.

Les premières évaluations faites par la centrale syndicale sont claires et nettes : dans les banques, les services administratifs, les DAF, les DFM, les DRH, les financiers de tous les secteurs, le mot d’ordre a été respecté

Dans toutes les régions et dans le district de Bamako, idem. Plus de 100 citernes remorques stationnées à la seule frontière Mali-Sénégal attendent de remplir certaines formalités de passage. D’après des informations, le gouvernement  a envoyé  une correspondance  hier dans la journée, invitant l’UNTM à reprendre les négociations à 15 heures. A l’UNTM, le bureau exécutif doit se réunir en principe aujourd’hui pour le dépôt d’un autre préavis de grève de 120 heures. Probablement les négociations pourront reprendre le lundi. Les pertes financières de ce mouvement pour la seule journée d’hier sont estimées à plus de 7 milliards de CFA. Cette manne financière peut bien servir en ces temps de vache maigre ou les autorités sont prises à la gorge.

LAYA DIARRA

By |2020-11-19T14:51:48+01:00novembre 19th, 2020|A LA UNE, ANALYSE, GRÈVE SYNDICALE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils