//SEQUESTRATION DE CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION MALIENNE: LE SENATEUR FRANÇAIS DAMIEN REGNARD INTERPELLE LA FRANCE ET LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

SEQUESTRATION DE CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION MALIENNE: LE SENATEUR FRANÇAIS DAMIEN REGNARD INTERPELLE LA FRANCE ET LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

Le sénateur français Damien REGNARD a adressé une lettre le lundi 1er juin 2020 au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves le DRIAN pour inviter la France et la communauté internationale à tout mettre en œuvre pour la libération de l’honorable Soumaila CISSE en détention depuis deux (02) mois. Il s’agit du président du parti URD (Rassemblement pour la démocratie), la deuxième personnalité du pays.

Le 25 mars 2020 lors des campagnes de législative de 2020 le président du parti URD a été enlevé par des hommes non identifiés à Niafunké dans la commune de Koumaira. Et depuis lors, aucune nouvelles de lui n’a filtré ni sur sa santé ni sur la réalité de sa vie. Le gouvernement malien a mis en place une cellule de crise pour la libération de l’Honorable CISSE. Des sympathisants se sont mobilisés un peu partout à l’intérieur du pays ainsi qu’à l’extérieur. Plusieurs personnalités ont exigé sa libération mais sans succès. Cette situation sème le doute dans le cœur du citoyen malien lambda. Certains parlent d’un complot monté depuis le sommet de l’Etat. D’autres citent le nom du groupe terroriste d’Amadou KOUFA. Tous ces propos sont sans infondés pour le moment.

Dans sa lettre, le sénateur REGNARD a signalé que « Le 25 mars le leader de l’opposition malienne  était enlevé. Cela fait plus de soixante jours que l’on est sans nouvelle, sans preuve qu’il vit. Plus de soixante jours que rien ou presque ne filtre des négociations menées pour obtenir sa libération. Plus de soixante jours que nous nous attendons une mobilisation forte de la France et de la communauté internationale. Je pense aujourd’hui à son épouse Assitan et à ses enfants qui attendent un geste, un signe ». Inquiet de constater l’absence de mobilisation forte de la France et de la communauté internationale, le sénateur a écrit à Jean-Yves Le Drian pour provoquer une réaction du Quai d’Orsay « la France s’est toujours tenue fièrement aux côtés de ce pays ami en combattant avec la force Barkhane, les jihadistes dans cette région. Notre pays a le devoir de faire entendre sa voix, cette voix singulière qui porte dans le monde ». Pour conclure, il dit ceci : « Monsieur le Ministre, aujourd’hui plus que jamais la France doit tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de Soumaila CISSE »

YOUSSOUF KONATE

By |2020-06-03T14:56:51+02:00juin 3rd, 2020|SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils