//TRANSITION POLITIQUE : LA CÉDÉAO PROPOSE UN AN DE TRANSITION POLITIQUE À LA JUNTE MILITAIRE

TRANSITION POLITIQUE : LA CÉDÉAO PROPOSE UN AN DE TRANSITION POLITIQUE À LA JUNTE MILITAIRE

L’information est tombé hier dans la soirée: la CEDEAO serait prête à consentir pour une transition d’une durée d’un an. L’information est tombée à travers un communiqué de la présidence nigériane. 

Aussitôt après leur venue à Bamako, la médiation de la CEDEAO, à travers Goodluck Jonathan, a fait son compte rendu au Président du Niger ce mercredi.  La semaine dernière, les émissaires de l’organisation sous régionale ouest africaine  qui n’avaient pas réussi à se mettre d’accord avec les putschistes sur l’organisation de la future transition au Mali, semble à présent, être plus « laxiste » par rapport au cas du Mali. 

 Il nous parvient que La Cédéao « trouverait acceptable » l’idée d’un « gouvernement par interim dirigé par un civil ou un militaire à la retraite » pour une période de transition de « six, neuf, ou douze mois » au Mali, avant l’organisation d’élections présidentielles. 

Le CNSP à présent au pouvoir, travaillant au four et au moulin,  réclament également la levée des sanctions prises avant le coup d’État, une décision qui « est entre les mains des chefs d’État de la Cédéao », a rappelé Goodluck Jonathan, et dont la réponse tombera sans nulle doute lors de la Visio conférence entre les chefs de la CEDEAO ayant  lieu aujourd’hui.  Nous  vous dévoilons quelques parties du rapport de mission du médiateur, Monsieur Jonathan Goodluck. 

 

By |2020-08-28T16:32:25+02:00août 28th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils