/, ACTUALITE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO/UNE ODEUR DE SCANDALE DANS LA PASSATION DES MARCHES PUBLICS: LE VOILE SE LEVE-T-IL SUR LA SOCIÉTÉ DANAYA BUSINESS ?

UNE ODEUR DE SCANDALE DANS LA PASSATION DES MARCHES PUBLICS: LE VOILE SE LEVE-T-IL SUR LA SOCIÉTÉ DANAYA BUSINESS ?

Après l’affaire des tenues de mauvaise qualité à la Police Nationale, un autre scandale impliquant la société DANAYA business défraie la chronique. Il s’agit d’une affaire de plusieurs milliards de F CFA portant sur la fourniture de produits au profit du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants. Une coïncidence malheureuse peut-on dire puisque cet autre scandale digne de la mafia éclate après que des agents du Ministère de la Sécurité aient affirmé être disposés à porter plainte contre la société pour soit disant la ‘’mauvaise qualité’’ des tenues qu’elle avait réalisées en 2019 au profit de la Police. Si l’on ne tarie pas d’éloges sur les compétences de la société Danaya Business dans sa collaboration avec les autorités pour la fourniture de produits, il y a lieu de reconnaitre que cela est en passe d’être un souvenir du passé.

La preuve ! Des agents dénoncent la qualité des tenues fournies au Ministère de la Sécurité dans le cadre d’un marché conclu en 2019. Pire un autre pot-au-rose vient d’être découvert au Département de la Défense et des Anciens Combattants impliquant encore ladite société. Il s’agit d’un marché par entente directe portant sur un montant estimé à plusieurs milliards de francs CFA. L’affaire qui remonte également en 2019 fait jaser. Elle fera couler beaucoup d’encre et de salive, si l’on s’en tient à ce qui se dit dans certains milieux qui s’intéressent à l’accompagnement constant de nos forces de sécurité et de défense.

De quoi s’agit-il ?

Il ressort d’un document frappé du sceau de la confidentialité que ce marché attribué à la société Danaya Business a été conclu par entente directe. Il s’agit donc d’un marché enlevé au terme d’un appel d’offre restreint.  Le marché est porté à 100% par le Budget national dans l’exercice budgétaire 2018-2019. Le document enregistré au service des impôts indique qu’il s’agit d’un marché relatif à la fourniture de produits au profit du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants. L’affaire fait jaser aujourd’hui au Mali. Plus d’un affirme qu’il s’agit d’un autre scandale mettant à nu les atomes crochus entre les services financiers de l’Etat et certains opérateurs pour lesquels l’Etat constitue une véritable vache laitière ?

Le marché dont il est question ici porte sur plus de quarante milliards de francs CFA. Le moins qu’on puisse dire après l’affaire de tenues de la Police est que le voile commence à se lever sur cette société qui se nourrit aux mamelles de l’Etat contribuant à faire pousser le ventre rebondi de quelques agents véreux. Les masques tombent alors pour une société et ses complices tapis dans les dédales de l’administration. La fin de l’impunité et de l’enrichissement illicite est pour bientôt.

LAYA DIARRA

By |2020-07-28T16:58:25+02:00juillet 27th, 2020|A LA UNE, ACTUALITE, LES INFOS DU SOIR DE BAMAKO|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils