//ABDOUL NIANG SUR LA SITUATION SOCIOPOLITIQUE DU PAYS: ” ON NE PEUT PAS IGNORER L’IMPERIALISME ARABE REPRÉSENTE PAR L’IMAM DICKO”

ABDOUL NIANG SUR LA SITUATION SOCIOPOLITIQUE DU PAYS: ” ON NE PEUT PAS IGNORER L’IMPERIALISME ARABE REPRÉSENTE PAR L’IMAM DICKO”

L’activiste Abdoul NIANG, le fervent défenseur du président IBK à-travers un débat organisé par “Afrique-Medias TV » n’a pas été du tout tendre avec l’Imam Mahmoud DICKO l’autorité intérimaire du mouvement hétéroclite qui réclame la démission du Président de la République. Il estime que celui-ci est en mission pour instaurer l’impérialisme arabe à la place de l’impérialisme français.

En fait, Abdoul NIANG, dans son intervention sur une chaine étrangère” Afrique-Medias Tv”, n’a pas mâché ses mots. Il a ouvertement attaqué l’autorité intérimaire, les raisons du combat de DICKO et sa colère contre Boubou et la France.  Selon lui l’Imam profite de la misère du peuple pour en faire un instrument de combat contre le régime. Il avait fait la même chose à l’époque avec le mouvement du 05 avril contre l’ancien Premier ministre. Le motif d’alors était l’insécurité au centre du pays.

Après le départ du PM, l’Imam a réussi faire rentrer ses proches dans le gouvernement dont sa fille. << Elle a été nommée pour diriger un service étatique dont elle n’a pas le niveau. C’est tout comme un autre proche lui a été chargé d’une mission diplomatique dans un pays monarchique.>> a dit NIANG.

Selon NIANG, le motif du combat de l’Imam n’a rien à voir avec l’intérêt général. Sur Espace TV, il a nié avoir identifié si c’était exactement les éléments de FORSAT qui avaient tiré aux alentours de chez lui le jour de l’éclatement des hostilités entre populations et forces de l’ordre : << Tantôt c’est FORSAT, tantôt ce n’est pas FORSAT, j’ai envie de lui poser la question>>

L’Imam DICKO a soutenu des projets féministes qui portent à faux avec les préceptes de l’islam contre l’avis des membres du Haut Conseil Islamique (HCIM).

La structure avait rejeté à l’époque le projet de loi sur le genre. Selon Abdoul NIANG c’est bien l’Imam DICKO qui l’avait soutenu ouvertement à l’Assemblée Nationale. <<On ne peut pas combattre l’impérialisme français et ignorer l’impérialisme arabe représenté par l’Imam DICKO>>. Selon lui, en 2015, à-travers la diplomatie saoudienne 200 mosquées et universités ont été construites pour véhiculer l’idéologie salafiste dont la plus part des Imams ont rejoint les terroristes Amadou Kouffa et Iyad AG Ali.

S’agissant des massacres perpétrés au nord par des islamistes, il dira que l’Imam DICKO n’a jamais condamné ouvertement ces actions terroristes .<< L’Imam DICKO avait dit qu’il ne peut pas du tout insulter ceux-là qui sont venus avec la voie du prophète.>> Il estime que si la présence de Boubou au gouvernement est pour aboutir à la partition du pays, il faut s’en prendre à l’Imam car dit-il ” C’est lui qui a imposé Boubou CISSE pour être Premier ministre et il l’a affirmé à-travers son point de presse tenue l’autre jour”.

S’agissant de la détermination des politiques au sein du M5-RFP pour la démission du Président, il dira que tous ceux qui s’opposent au régime ont été les adversaires de ce dernier pendant les élections de 2018. NIANG a conclu en ces termes : << Selon la Constitution, la souveraineté appartient au peuple, que les manifestants se ressaisissent.>>

Ben chérif

By |2020-08-12T17:03:23+02:00août 12th, 2020|INTERVIEW|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils