/, ACTUALITE, POLITIQUE/APPEL A LA MOBILISATION DE L’IMAM POUR LA MARCHE D’AUJOURD’HUI: POURQUOI LA TETE DE BOUBOU ?

APPEL A LA MOBILISATION DE L’IMAM POUR LA MARCHE D’AUJOURD’HUI: POURQUOI LA TETE DE BOUBOU ?

La participation de l’Imam à la marche prévue pour aujourd’hui est une stratégie pour l’homme de se faire entendre jusque dans les locaux de la primature. Après les tueries survenues lors des manifestations précédentes, l’Imam est plus que jamais déterminé à faire le ménage, c’est à’ dire appeler au rassemblement pour écarter son bien aimé fils loin du fauteuil du chef de gouvernement  tout comme il en avait  terminé avec l’ex locataire de la primature, Soumeylou Boubeye MAIGA.

Quelles seraient les vraies raisons de ce désamour soudain? Est-il lié aux événements du mois précédent ou à sa convocation pour avoir révélé une chose censée rester secrète entre père et fils? En tout cas les choses ne seront plus comme au premier jour où le père, le sage, l’éclairé l’accompagnait de sa ”baraka ”. En tout état de cause, aujourd’hui entre le père et le fils, les choses tournent au vinaigre. La connexion n’est plus.

Le climat, désormais tendu, crève les yeux.

En effet, depuis les récents événements tragiques du 10, 11,  et 12,  la confiance et l’amour se sont éteints de façon officielle. Ils ont laissé s’installer la méfiance et la colère au sein de la famille. Au cours de son point de presse tenu dimanche dernier,  DICKO apparait comme une personne qui semble définitivement sur ses grands chevaux. Un homme qui n’hésitera pas à déloger son fils de la primature par un coup de balai. Et de quel balai : les rassemblements. A vrai dire tout commence au moment où le fils a osé demander des comptes à son bienfaiteur de père au sujet d’une révélation faite par celui-ci lors de son meeting au Palais de la Culture. C’était à propos de l’affaire des blindés.

Cette question était jugée non confidentielle.

En plus de cela, se sont ajoutés les événements tragiques survenus le mois dernier. Des scènes d’horreur lui ont donné des arguments assez costauds pour demander la démission du PM. Après ces divergences, le faiseur de roi voudrait-il remédier au mal en réclamant la démission de celui qu’il appelait affectueusement “mon fils”. << C’est Boubou CISSE le problème et pour son honneur et l’intérêt du Mali, il doit démissionner.>> comme pour dire que le choix qu’il a encore fait n’a pas marché.

Le PM Boubou CISSE, en réponse à la demande de l’éclairé Imam oppose une fin de non-recevoir, estimant que sa démission n’est pas à l’ordre du jour. Pour ce dernier, seul le Président de la République dispose de cette prérogative : nommer son Premier ministre et, éventuellement, le faire démissionner s’il n’est pas satisfait. << Pour l’instant, le Président IBK ne m’a pas du tout montré cela. Au contraire. Je suis en totale phase avec le président IBK par rapport à tout ce qui se passe, par rapport à la tentative de solution de sortie de crise.>> a-t-il déclaré sur une chaine allemande. Cette divergence entre les deux hommes de même famille  risquerait-elle de prendre une autre tournure : la démission du PM dans les circonstances taillées à l’époque à la dimension de Soumeylou. Entendons voir ; seul le temps est bon juge!

Ben Chérif

By |2020-08-11T16:12:15+02:00août 11th, 2020|A LA UNE, ACTUALITE, POLITIQUE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils