//APPLICATION DE L’ARTICLE 39 DE LA SYNERGIE DES SYNDICATS DE L’ÉDUCATION: LES POURPARLERS ENTRE LES SYNDICATS D’ENSEIGNANTS ET LE CNSP NE DEBLOQUENT PAS !

APPLICATION DE L’ARTICLE 39 DE LA SYNERGIE DES SYNDICATS DE L’ÉDUCATION: LES POURPARLERS ENTRE LES SYNDICATS D’ENSEIGNANTS ET LE CNSP NE DEBLOQUENT PAS !

Depuis avant-hier, des membres du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), sous l’assistance des conseillers techniques des Ministères concernés, rencontrent la Synergie des syndicats d’enseignants. L’objectif était de trouver une issue heureuse à la crise scolaire.  Au regard du nouveau contexte politique de nouvelles propositions auraient été faites aux enseignants par le CNSP. C’était  la même démarche avec les autres syndicats qui ont bien compris la crise qui court. Mais, les discussions se poursuivent et le mot d’ordre de boycott des activités pédagogiques reste maintenu.

Jusqu’à hier mardi 1er septembre 2020, au moment où nous étions sous presse, aucune information ne nous était parvenue pour affirmer le contraire. Les pourparlers entre les nouvelles autorités, les leaders de la Synergie syndicale se poursuivaient. Mais, nous n’avons pas obtenu les conclusions de la rencontre en question malgré quelques tentatives auprès de certains leaders syndicaux. Toutefois, les prémices d’un blocage demeuraient. Avant-hier lundi 31 août 2020, la junte militaire, appuyée par les techniciens du Ministère de l’Économie et des Finances, a estimé que le délai indiqué par le régime déchu était aujourd’hui intenable. C’était en présence des cadres des Ministères de l’Éducation nationale, de l’Économie et des finances et ceux du trésor public. Etaient présents aussi les membres de la Commission de conciliation nationale, les représentants de l’Association des parents d’élèves et la Commission ‘’Une école apaisée et performante’’.

Signalons que l’application de l’article 39 portant statut du personnel enseignant dont l’inexécution avait exacerbé les tensions entre l’ancien régime et les enseignants et qui avait presque mis l’école malienne sur ses pieds continue de défrayer la chronique.

Pourtant, d’autres syndicats notamment celui des travailleurs des Affaires Etrangères et des gardiens pénitenciers avaient projeté un arrêt de travail. Mais, ils ont accepté de surseoir à leur mot d’ordre après avoir pris contact avec le Comité National pour le Salut du Peuple. Malheureusement, la Synergie des syndicats de l’Education n’est pas dans cette dynamique. Elle avait vu sa lutte non loin de réussir avant la chute du régime d’Ibrahim Boubacar KEITA. Cet état de fait compliquerait les négociations. A cette occasion, le président du CNSP, Assimi GOITA a précisé qu’il ne s’agissait pas d’une nouvelle négociation, encore moins une quelconque volonté de remettre en cause un acquis syndical. Toutefois, la situation du pays est préoccupante au point qu’il serait difficile de faire face immédiatement à l’ensemble des revendications. Selon les techniciens et cadres des services concernés, le pays traverse une période particulièrement difficile. Causes : l’annulation des emprunts, le retrait des partenaires ; ce qui a conduit à la suspension de plusieurs engagements financiers en faveur du pays.

Pire, même la mobilisation des recettes nationales est à son niveau le plus bas. Malgré cette situation, les nouvelles autorités auraient fait deux propositions à la synergie syndicale : aligner le salaire et payer les arriérés de 2020 sur les salaires du mois de novembre 2020 et ceux de 2019 en deux tranches : une première tranche en décembre 2020 et une seconde tranche en avril 2021. Les leaders de la synergie ont promis de retourner dès que leurs bases seraient informées de ces nouvelles dispositions.

Malgré cette volonté affichée des autorités fortes, les cours n’ont pas démarré hier 1er septembre 2020 dans les différents ordres d’enseignement. Cette reprise était au préalable programmée par l’ancien régime.

Les enseignants se montreront-ils aussi compréhensibles que les autres syndicats pour sauver l’année scolaire 2019-2020? Les prochains jours nous édifieront !

 Boubacar DIARRA

By |2020-09-02T16:18:17+02:00septembre 2nd, 2020|ÉDUCATION|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils