/, ACTUALITE, RELIGION/CELEBRATION DE L’AID EL KEBIR: LA CROYANCE EN DIEU NONOBSTANT LES CHARGES SOCIALES

CELEBRATION DE L’AID EL KEBIR: LA CROYANCE EN DIEU NONOBSTANT LES CHARGES SOCIALES

Le 31 juillet dernier, la communauté musulmane du Mali a accompli son devoir de grande prière. Elle a sacrifié ses béliers pour commémorer l’Aîde El Kébir. Cette année 2020, la fête a encaissé sa dose de peines sociales. Aussi, des vœux de paix sociales et de stabilité du pays ont-ils été formulés.

La célébration de l’Aîd El Kébir a malheureusement coïncidé avec un contexte difficile. Les actions, voire les ambitions de toutes les couches de la société se sont vues ralenties. Seule la croyance en Dieu a animé le moral du bon musulman face à toutes ces épreuves. Et c’est d’ailleurs cet état d’esprit qui a permis à chaque musulman de célébrer la fête dans la paix et dans la concorde, en considérant les limites de ses moyens : trouver le bélier et trouver la nourriture. Toutefois, par la force de la solidarité musulmane, il est très rare qu’un chef de famille manque de ces deux éléments.

Les places publiques ont été prises d’assaut par des hommes et des femmes pour la prière et pour l’abattage du mouton. Tout eut dégusté du rôti. Ensuite ont suivi les salutations de voisins. Le dernier temps fort de cette célébration a concerné, surtout pour les jeunes, d’envahir les lieux de loisirs : Cité des Enfants, Parc National, Zoo, pâtisseries.

Mohamed Traoré

By |2020-08-05T16:10:50+02:00août 5th, 2020|A LA UNE, ACTUALITE, RELIGION|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils