//CO-DEVELOPPEMENT PAR LE PROGRAMME “CONSTRUIRE LE MALI” : PLUS DE 03 MILLIARDS DE FCFA POUR FREINER LA MIGRATION IRREGULIERE !

CO-DEVELOPPEMENT PAR LE PROGRAMME “CONSTRUIRE LE MALI” : PLUS DE 03 MILLIARDS DE FCFA POUR FREINER LA MIGRATION IRREGULIERE !

Le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, dans son discours de lancement, a remercié l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement pour avoir financé cet important “Appui aux Investissements de la diaspora malienne dans les régions d’origine”.

Selon lui, pour atteindre ces objectifs, trois composantes sont définies, à savoir : la stabilisation et le développement des zones d’origine; l’Appui aux investissements productifs individuels de la diaspora malienne à travers un dispositif d’accompagnement des entrepreneurs (AFD); et le renforcement de l’impact des investissements des migrants maliens sur le développement économique, l’entrepreunariat et l’emploi au Mali en particulier dans les zones rurales.

Alhamdou Ag ILYENE a laissé entendre que dans un partenariat dynamique avec l’Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, la Cellule Technique de Co développement a réalisé plusieurs projets sur le terrain (construction d’écoles, de centres de santé, d’aménagements agricoles, de châteaux d’eau, etc. Les collectivités territoriales et la diaspora ont été au cœur conformément à la vision participative et inclusive de tous les acteurs autour de cette initiative, a-t-il dit

“Le résultat obtenu d’aujourd’hui est le fruit de multiples efforts déployés par l’ensemble des acteurs notamment, le département à travers la Cellule Technique de Co développement (CTC), l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement et les Incubateurs”, a-t-il affirmé. Il a aussi précisé que cette expérience des Incubateurs vient combler un vide en matière de capitalisation des acquis et innover la situation des Investissements productifs Individuels de la Diaspora malienne.

Il a rappelé que le lancement a pour objectifs de planifier les activités prioritaires du deuxième domaine d’intervention de la CTC qui est l’appui à l’investissement productif individuel. Puis il a rassuré que le département en charge des Maliens de l’Extérieur suit avec un intérêt particulier l’évolution de cette nouvelle expérience.

Le ministre Ag ILYENE n’a pas manqué d’exhorter les Incubés, au nombre de 50, à y contribuer en faisant des propositions, des suggestions et des recommandations pouvant davantage améliorer le savoir-faire de la Cellule Technique de Co développement…

 

POUR LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE ABONNEZ-VOUS POUR UN ACCÈS ILLIMITÉ !

 

By |2020-11-24T16:14:22+01:00novembre 24th, 2020|DEVELOPPEMENT|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils