//DES ÉCHAUFFOURÉES A LA PLACE DE L’INDEPENDANCE : Les Forces de l’ordre délogent les mani- festants du M5-RFP

DES ÉCHAUFFOURÉES A LA PLACE DE L’INDEPENDANCE : Les Forces de l’ordre délogent les mani- festants du M5-RFP

Sur instruction du Comité Stratégique et de l’autorité morale du Mouvement du 05 Juin, Mahmoud DICKO, les jeunes du Mouvement du 05 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) ont passé la nuit à la place de l’Indépendance ; histoire de mieux passer le message au régime d’IBK. L’objectif était de continuer sans cesse le rassemblement, puisqu’il n’y a plus question de rentrer après cette 4ème sortie. Mais cela a été réprimé dans la matinée d’hier mercredi 12 août par les forces de l’ordre qui ont finalement investi le lieu pour toute la journée. 

Hier, mercredi 12 août 2020, le peuple malien a passé de justesse à côté du chaos. Car, l’évènement du 10, 11 et 12 juillet derniers se répèteraient à Bamako.

Faut-il le signaler, après avoir passé la nuit à la place de l’Indépendance pour la suite de la grande manifestation, les jeunes dudit mouvement ont reçu la visite surprise des forces de l’ordre tôt le matin.

Ils ont été délogés de la place de l’Indépendance par la force. Toute chose qui a provoqué des échauffourées entre jeunes du M5-RFP et éléments de force de l’ordre. Ainsi, elles ont fait disperser les manifestants du M5-RFP par des gaz lacrymogènes. Ensuite elles ont investi totalement le lieu pour empêcher un éventuel regroupement. Dans la journée d’hier, malgré la détermination des jeunes du Mouvement du 05 Juin, ils ne sont pas parvenus à reprendre leur place. Or, le mot d’ordre était de poursuivre sans cesse le rassemblement tant à Bamako que dans toutes les capitales régionales jusqu’à ce que le président IBK démissionne.

Cette situation a fait que, durant toute la journée d’hier, c’était un calme précaire dans le district de Bamako. Dans les différents quartiers environnants, la psychose régnait. En réponse à la réaction des forces de l’ordre, des manifestants se sont donnés à la désobéissance civile. Ils ont brûlé des pneus et d’autres objets sur les différentes voies afin de perturber la circulation. Cette pratique était édictée par les 10 commandements.

A l’échec de cette nouvelle stratégie, quelle tactique le Comité montera-t-il pour poursuivre son combat ?

C’était la question fondamentale qui revenait sur les lèvres. Mais selon des sources proches du M5-RFP, une réunion d’évaluation de la manifestation devrait se tenir hier dans la soirée. Elle serait convoquée par les leaders du Mouvement. Il était aussi question de prendre de nouvelles directives pour les militants jusqu’à ce que les objectifs soient atteints. Une chose est certaine : la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) pourrait se saisir des crimes éventuels si la crise se dégradait davantage.

Boubacar DIARRA

By |2020-08-13T17:33:14+02:00août 13th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils