//FACE A LA DECISION DE JUSTICE CONTRE LES MANIFESTANTS: LE PEUPLE VA-T-IL FAIRE PREUVE DE RESPECT

FACE A LA DECISION DE JUSTICE CONTRE LES MANIFESTANTS: LE PEUPLE VA-T-IL FAIRE PREUVE DE RESPECT

C’était pour prendre toutes ses responsabilités face aux infractions lors des différentes manifestations que le nouveau patron du département de la justice, garde des sceaux, Me Kassoum TAPO a décidé de s’assumer. Et pour s’assumer, Me TAPO avait réuni les parquets disposés à juger les manifestants qui avaient violé la loi. La question qui se pose est de savoir si le peuple respectera et d’adhérera à cette mesure. C’est parce que le strict respect de  la loi s’impose dans chaque démarche du citoyen d’un Etat. Et c’est d’ailleurs une preuve parfaite de citoyenneté.

C’est dommage : dans notre pays chacun pense que les lois sont faites pour les autres et que soi-même, on en échappe. C’est pourquoi bon nombre de nos concitoyens sont retenus, accusés devant les juridictions sans pourtant qu’ils sachent concrètement le pourquoi. C’est malheureusement ce qui est advenu lors de la grande manifestation de désobéissance civile. En voulant appliquer les mesures dignes d’une désobéissance civile, on s’expose à être poursuivi par la justice. La loi doit se plier à notre volonté. Or, cette poursuite s’impose même en cas d’oubli.

Le droit se définit comme l’ensemble des règles générales et obligatoires posées et sanctionnées par l’autorité étatique. Donc, ici, on a l’impression que le Ministre de la Justice, Garde des sceaux veut tirer la sonnette d’alarme sur cette disposition à l’endroit du peuple malien surtout des jeunes acteurs avides de troubles, de saccages et de barricades. A cet effet, certains parquets de Bamako sur fermes instructions du Ministre, ont l’obligation d’appliquer la loi sur les actes passible de poursuite judiciaires en toutes circonstances, surtout pour ce qui concerne les manifestations à répétition. Le coup d’envoi de la tolérance zéro est donné. Or, on sait qu’au même moment des échos viennent de Oumar Mariko et d’autres qui fustigent la mesure. Il est extrêmement important que les uns et les autres sachent que désormais la machine de la justice est en marche et à vive allure pour mettre hors d’état de nuire les acteurs du trouble. Ceci permettrait d’éviter les barricades des routes, les  pillages de lieux publics ou privés, les saccages de biens de l’Etat ou privés, etc. Nous espérons que le peuple fera preuve de calme, de retenue et de compréhension pour le respect de la loi.

Mohamed Traoré

By |2020-08-07T11:21:58+02:00août 7th, 2020|JUSTICE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils