/, ACTUALITE/LE COL ASSIMI GOITA CHEZ LES FAMILLES FONDATRICES: L’AFFAIRE BIRAMA TOURE AU CENTRE DES PREOCCUPATIONS

LE COL ASSIMI GOITA CHEZ LES FAMILLES FONDATRICES: L’AFFAIRE BIRAMA TOURE AU CENTRE DES PREOCCUPATIONS

La junte militaire est au four et au moulin pour se faire bonne conscience après le renversement du régime IBK. Elle multiplie les initiatives en vue de se faire accepter par les Maliens toujours sceptiques quant à leur retour dans les casernes pour leur mission régalienne. Les moments difficiles qui prévalent au Mali en ont besoin.  

Le CNSP a voulu organiser un forum d’échanges pour tracer les voies de la transition. Mais il reste buté à l’opposition de Maliens et de la communauté internationale. Le Col Assimi GOITA et ses hommes tentent de rectifier la tire. Une façon de se racheter après la bourde. Ainsi, on assiste à une vaste offensive de charme auprès des couches susceptibles de dire leurs mots dans ce qui sera le Mali de demain.

C’est dans ce cadre que la junte a rencontré l’ancien président Moussa TRAORE dans l’après-midi du dimanche. Hier lundi 31 août 2020, le Président du CNSP a rendu une visite de courtoisie aux notabilités de Bamako. Le col GOITA a eu l’occasion d’échanger avec le patriarche des TOURE. Il est allé demander les bénédictions et de sages conseils pour guérir le Mali de ses difficultés à la suite de la chute du régime. Ce fut l’occasion pour les familles fondatrices d’évoquer l’affaire de leur fils, le journaliste Birama TOURE disparu dans des circonstances troubles. Les TOURE veulent savoir plus sur le sort de leur fils disparu dans des circonstances ténébreuses. Avec la chute du régime IBK, le dossier de notre confrère Birama revient sur la table des autorités militaires. Les Maliens aimeraient enfin situés. La disparition du journaliste continue de défrayer la chronique au Mali.

LAYA DIARRA

By |2020-09-01T17:43:49+02:00septembre 1st, 2020|A LA UNE, ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils