//LE M5-RFP EN RASSEMBLEMENT AUJOURD’HUI: UNE OPERATION DE CHARME ENVERS LES PUTSCHISTES ?

LE M5-RFP EN RASSEMBLEMENT AUJOURD’HUI: UNE OPERATION DE CHARME ENVERS LES PUTSCHISTES ?

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), a organisé une conférence de presse hier au siège de la CMAS pour se féliciter de la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta des fonctions de Président de la République, de la dissolution de l’Assemblée Nationale et du gouvernement intervenues le mardi 18 août 2020, et prendre acte de l’engagement d’ouvrir une transition politique civile contenu dans la déclaration du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), dont l’intervention a parachevé la lutte du Peuple malien pour obtenir la démission d’IBK et de son régime.

Le M5-RFP, pour saluer l’engagement héroïque du Peuple du Mali de l’intérieur et de la Diaspora, de toutes les forces sociales et politiques ainsi que des Femmes, des Jeunes et de l’Autorité morale du mouvement, l’Imam Mahmoud Dicko, organise donc aujourd’hui vendredi 21 août 2020 sur la Place de l’Indépendance. Une mobilisation qui vise aussi à saluer le courage et le dévouement des militaires qui ont déposé le Président IBK !

Ce rassemblement de ce vendredi ne constitue-t-il pas une opération de charme du M5-RFP envers les putschistes de Kati ? Tout laisse y croire, car le M5-RFP, tout en se disant profondément attaché à la démocratie comme mode de dévolution et d’exercice du pouvoir, fera savoir qu’il entreprendra toutes les initiatives pour que notre pays puisse amorcer une véritable refondation de son système politique et de gouvernance, à travers l’ouverture d’une Transition républicaine et l’élaboration d’une Feuille de route dont le contenu sera convenu avec le CNSP. Cette feuille de route, fera savoir Choguel Maiga, n’est autre que le Mémorandum que le M5-RFP avait soumis au président déchu, IBK, qui avait alors renvoyé ses responsables se balader. À travers ce mémorandum, le M5-RFP avait posé un certain nombre de conditions au président déchu IBK, dont entre autres, la dissolution de l’Assemblée Nationale, la mise en place d’un organe législatif de transition, le renouvèlement intégral des membres de la Cour Constitutionnelle.

Et enfin la mise en place d’un gouvernement de Transition avec les caractéristiques ci-après : le Premier ministre est désigné par le M5-RFP, il ne peut être démis par le président de la République que dans les conditions prévues par la Charte de la Transition. Il forme son gouvernement en entier, nomme aux hautes fonctions nationales (administration, justice, forces armées et de sécurité…), etc. Ce document avait fait couler beaucoup d’encre au sein de la classe politique. Sera-t-il accepté comme document de base par les militaires ? That is the question !

Par ailleurs, le M5-RFP se dit plus que jamais mobilisé et déterminé jusqu’au couronnement de sa lutte patriotique pour la restauration d’un Mali démocratique, républicain et laïc, doté d’une gouvernance responsable et vertueuse, occasion pour ses responsables d’appeler la CEDEAO, l’Union Africaine et la Communauté internationale dans son ensemble, à mieux appréhender la situation au Mali en dehors des questions de sanctions et à soutenir le Peuple malien dans sa quête de paix, de réconciliation nationale, de démocratie véritable et de mieux-vivre. Le M5-RFP a outre rendu de nouveau hommage aux vingt-trois morts et aux centaines de blessés lors des journées des 10, 11 et 12 juillet 2020, tous, selon lui, « victimes de la barbarie répressive et meurtrière du régime IBK, qui a lâchement retourné les armes létales de la Force spéciale antiterroriste (FORSAT) contre les manifestants aux mains nues, dans les rues, domiciles et lieux de culte ».

Il a encore une fois réaffirmé son engagement à suivre les actions et poursuites judiciaires contre les auteurs, commanditaires et complices des tueries et exactions commises contre les manifestants aux mains nues par la FORSAT et autres agents de répression à Sikasso, Kayes et Bamako, et réitéré sa demande de libération de l’Honorable Soumaïla Cissé.

By |2020-08-21T10:09:22+02:00août 21st, 2020|A LA UNE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils