//LE RASSEMBLEMENT PRÉVU LE 11 AOÛT POUR LA DÉMISSION DU PRESIDENT: UNE VICTOIRE SANS LA CMAS DE DICKO EST INCERTAINE !

LE RASSEMBLEMENT PRÉVU LE 11 AOÛT POUR LA DÉMISSION DU PRESIDENT: UNE VICTOIRE SANS LA CMAS DE DICKO EST INCERTAINE !

Ce n’est plus un secret de polichinelle qu’au sein du mouvement du 5 juin rien ne va à merveille. Les dernières nouvelles relatives au retrait de la branche CMAS dans le combat dudit mouvement exigeant le départ de président de la République illustrent tout.

Les récentes sorties de DICKO et de Kaou DJIM de la CMAS appelant au maintien du président du Président de la République continue de faire couler beaucoup d’encre et de salives. Suite à cette nouvelle position de l’imam et de son gendre, ces désormais ex-compagnons d’armes, mécontents du brusque changement de cap, prévoient de continuer la lutte avec ou sans leur implication. Histoire de démontrer à ces derniers que le M5 RFP pourra bien avoir le dessus sur le régime sans leur soutien.

Après l’échec de la désobéissance civile, la seule question qu’on se pose aujourd’hui c’est de savoir quel sera la prochaine étape qui pourrait véritablement obliger le Président de la République à rendre le tablier : par la voie pacifique ou par un coup de force. Aujourd’hui à défaut de DICKO le sage, qui pour calmer les ardeurs de certains manifestants lorsque les choses vont prendre une autre tournure ?  En tout cas l’unique but de ce rassemblement initié par les leaders politiques du M5RFP est de faire un test pour savoir leur véritable capacité de mobiliser sans l’appel d’aucun faiseur de roi.

Une chose est sûre : sans le soutien et les bénédictions des leaders religieux à savoir le Chérif de Nioro et l’imam DICKO de la CMAS, le M5RFP ne serait qu’une coquille vide et n’allait absolument faire long feu. Déterminé même s’il a l’air essoufflé, le mouvement du 05 juin envisage désormais de passer à la vitesse supérieure, celle de rassembler pour reconquérir les centaines de personnes qui ont répondu présentes à l’appel des religieux M’Bouillé et Mahmoud DICKO lors des précédents rassemblements. Aujourd’hui nul n’est censé ignorer le travail titanesque abattu par ces derniers en matière de mobilisation à l’intérieur ainsi qu’à l’étranger. Les prochaines sorties pour la démission du chef de l’État seront-elles à la hauteur des précédentes? Ce mouvement restera-t-il coriace pendant combien de temps sans la baraka de ces hommes qui l’ont hissé haut? En tout cas, le clash de part et d’autre au sein dudit regroupement laisse croire que la rue ne sera plus comme avant et risque de ne plus faire peur Koulouba.

Ben chérif

By |2020-08-07T11:29:07+02:00août 7th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils