//LES MEMBRES DE LA PLATEFORME – DEVOIR DE GENERATION FACE À LA PRESSE: « LE M5 EST DANS DES CALCULS OU CHAQUE ACTEUR PLANIFIE SES ACTIONS SELON SES INTÉRÊTS. SI IBK DÉMISSIONNE DANS CES CONDITIONS, NOUS ALLONS PORTER PLAINTE CONTRE LUI POUR HAUTE TRAHISON »

LES MEMBRES DE LA PLATEFORME – DEVOIR DE GENERATION FACE À LA PRESSE: « LE M5 EST DANS DES CALCULS OU CHAQUE ACTEUR PLANIFIE SES ACTIONS SELON SES INTÉRÊTS. SI IBK DÉMISSIONNE DANS CES CONDITIONS, NOUS ALLONS PORTER PLAINTE CONTRE LUI POUR HAUTE TRAHISON »

Plusieurs organisations de jeunes  étaient rassemblées à la maison des jeunes de Bamako le samedi 08 août 2020 pour la signature d’une plateforme d’engagement pour une sortie de crise. Les principaux leaders de cette plateforme dénommée Devoir de Génération sont : Djiguiba SANOGO coordinateur, Mahamane Ibrahim TOURE, Porte-parole.

Après les propos introductifs du coordinateur, la parole est revenue au porte-parole Mahamane Ibrahim TOURE pour expliquer le sens de leur démarche. Selon lui, la plateforme Devoir de génération a pour objectif la transformation du potentiel de crise au Mali en un dynamisme réel de développement. De l’avis de ces acteurs le climat qui prévaut  dans le pays prouve qu’il n’y aura pas de consensus politique entre les protagonistes en cas de démission. Face au constat qui se dégage, la plateforme Devoir de génération est pressée elle aussi d’assurer la relève directement en cas de démission d’IBK. Mahamane Ibrahim TOURE, porte-parole, s’explique: “La majorité présidentielle est déchirée. Le M5 est dans ses calculs où chaque acteur selon ses intérêts planifie ses actions. Si IBK démissionne dans cette situation d’incertitude, la plateforme Devoir de Génération portera plainte contre lui pour haute trahison car elle entrainerait le Mali dans une guerre civile ”. Le jeune Touré a rappelé que des organisations maliennes comme la CMAS et des notabilités du Mali ont proposé le maintien du Président de la République. « Cette proposition est formulée par la CEDEAO » a fait observer le porte parole selon qui la position de leur plateforme est aussi le maintien du Président de la République.

La plateforme félicite les acteurs pour la solution trouvée à la reconstitution de la Cour constitutionnelle.

Quant au problème lié à l’Assemblée Nationale, elle demande la démission des 31 députés qui font l’objet de contestation et l’organisation d’élections partielles par la Cour reconstituée dans les circonscriptions concernées. Si les députés concernés refusent de démissionner, la plateforme devoir de génération demande au Président de la République d’user de son pouvoir constitutionnel pour dissoudre l’Assemblée Nationale. Parce que la majorité des députés contestés sont de la majorité présidentielle, la plateforme demande au Président IBK d’y trouver une solution politique à défaut de dissoudre l’Assemblée nationale. Pour sa part également Devoir de génération soutient la mise en place d’un Gouvernement d’Union Nationale dans lequel toutes les composantes de la Nation pourraient se reconnaitre. « Les parties pourraient se mettre d’accord sur une feuille de route imposable au Gouvernement », a indiqué Mahamane Ibrahim, porte-parole. La plateforme demande la libération immédiate du chef de file de l’opposition et député élu dans la circonscription de Niafounké. Les membres de cette structure annoncent aussi qu’un plan d’actions  sera élaboré et mis en exécution dans les plus brefs délais.

LAYA DIARRA

By |2020-08-10T18:18:06+02:00août 10th, 2020|POLITIQUE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils