/, EMPLOI/LES PROPRIETAIRES DES TRICYCLES ET MOTOS TAXIS SOMMES DE SE METTRE EN REGLE : LES CONDUCTEURS DE CES ENGINS DANS LA RUE POUR PROTESTER CONTRE LA MESURE !

LES PROPRIETAIRES DES TRICYCLES ET MOTOS TAXIS SOMMES DE SE METTRE EN REGLE : LES CONDUCTEURS DE CES ENGINS DANS LA RUE POUR PROTESTER CONTRE LA MESURE !

Dans la perspective de réglementer la circulation des tricycles et motos taxis sur l’ensemble du territoire du Mali, le Ministre des Transports et des Infrastructures a annoncé de nouvelles mesures. Mais dès la tombée de l’information, des conducteurs desdits engins se sont mobilisés pour protester contre cette décision qui, selon eux, mettra plusieurs d’entre eux en chômage.  

 Après des constats amers portant sur la prolifération anarchique des motos tricycles et des motos dans notre pays et particulièrement dans le district de Bamako, les autorités en charge de la question décident de prendre le taureau par les cornes. Dans la mise en œuvre de cette volonté, le ministre en charge des Transports et des Infrastructures a fait un avis aux conducteurs de motos tricycles et motos taxis. “Dans le souci de lutter contre la prolifération anarchique des motos tricycles et des motos taxi, et de mieux réguler ce secteur, le Ministre, à travers la Direction Nationale des Transports Terrestres, Maritimes et Fluviaux (DNTTMF), invite tous les conducteurs de motos tricycles à se conformer à la réglementation en vigueur en se dotant de la carte grise, de la plaque d’immatriculation, du permis de conduire, de l’assurance, et de la vignette”, a informé ledit avis.

“En ce qui concerne les conducteurs des motos taxi, ils doivent être facilement identifiables : moto avec plaque; conducteurs avec gilet et casque obligatoire. Ils doivent s’inscrire à la Mairie du District de Bamako et à la Compagnie de la Circulation Routière”, a précisé le ministre.

“Le Ministre des Transports et des Infrastructures rappelle que ces mesures visent à réguler ce mode de transport, afin de sécuriser les personnes et leurs biens”, a-t-il ajouté.

Au regard du contenu de ce communiqué, nous constatons que l’Etat cherche des voies et moyens…..

 

BOUBACAR DIARRA

 

By |2020-12-01T17:23:57+01:00décembre 1st, 2020|ACTUALITE, EMPLOI|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils