/, ANALYSE/MAHMOUD DICKO : L’IMAM QUI FAIT PEUR AUX POLITIQUES

MAHMOUD DICKO : L’IMAM QUI FAIT PEUR AUX POLITIQUES

Sous les projecteurs depuis quelques années, Mahmoud DICKO n’a rien perdu de son influence auprès des acteurs maliens. L’imam de Badalabougou continue d’être au centre de toutes les initiatives visant à sortir le pays de l’abysse. Consulté à la fois  par la société civile et la classe politique, voire les partenaires du Mali depuis la crise sociopolitique, le leader religieux se révèle une personnalité incontournable dans la recherche de solution à la crise.

DICKO est ancien Président du Haut Conseil Islamique du Mali où DICKO il avait compté parmi les acteurs du mouvement démocratique. On retient de lui la brillante intervention à la conférence nationale organisée après la chute de la dictature incarnée par l’UDPM.

Depuis, l’homme de Dieu est resté pour faire office d’imam dans sa mosquée de Badalabougou. Toutefois, il a continué d’exercer son mandat de président de la faitière des musulmans.

Mais à la faveur d’un projet de loi  qui défie la morale, DICKO s’est vu  obligé d’agir pour éviter la dérive de l’avènement d’une loi qu’il avait jugée scélérate. La suite est connue puisque ce fut la mobilisation sur l’ensemble du territoire. DICKO a contraint le pouvoir à surseoir à cette décision. Ce fut donc la goute d’eau de trop.

Depuis, c’est comme si l’Imam décide de veiller en sentinelle contre la déperdition des valeurs sociétales qui font la grandeur et l’image du Mali. Après avoir soutenu IBK….

POUR LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE ABONNEZ-VOUS POUR UN ACCÈS ILLIMITÉ !

By |2020-11-24T16:22:36+01:00novembre 24th, 2020|A LA UNE, ANALYSE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils