//MANIFESTATION DU M5-RFP DU 11 AOÛT 2020: CE QUE LES MALIENS EN PENSENT

MANIFESTATION DU M5-RFP DU 11 AOÛT 2020: CE QUE LES MALIENS EN PENSENT

Ce mardi 11 août 2020, le mouvement du 5 juin- rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a organisé son 4ème grand rassemblement au Monument de l’Indépendance pour demander la démission du président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar KEITA et son Premier Ministre Dr Boubou CISSE. Les militants et sympathisants étaient très nombreux à répondre présents à l’appel du comité stratégique dudit mouvement avec des slogans : « IBK écoute ton peuple ! « Stop à l’ingérence française au Mali ! » « IBK, où est Soumaila ? » « Boubou démissionne…. »

Au cours du meeting, certains cadres politiques, acteurs de la société civile et leaders religieux se sont exprimés. Mais l’intervention de l’autorité morale du mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques, Imam Mahmoud DICKO a été sollicité et acclamée. Les manifestants, pour la première fois dans l’histoire du Mali, ont passé la nuit sur la place de l’indépendance pour demander la démission d’un Président.

Ce 4ème grand rassemblement du M5-RFP a-t-il été une réussite ? Les organisateurs vont-t-ils avoir gain de cause ? Voici ce que pensent les Maliens :

David PLEA : Ceux qui disent que le M5 n’est pas le peuple, bon débarras ! La place de l’indépendance est libre pour tout le monde. Ce n’est ni Facebook ni les salons pour parler de ce qui fera reculer le M5. Trois (03) millions de Maliens sortent pour dire non à un Président mal élu. Or, ce Président est seulement élu par 1 million et plus parmi 20 millions de Maliens. Alors, où est la légitimité ?

Sebel SYLLA : Cela donne à réfléchir. Certains prennent 2000 francs CFA, des motos, des t-shirts pour voter pour des candidats dont ils ignorent le parcours. Cela donne à réfléchir à ceux qui ont détourné de l’argent. Ce doit être un conseil pour tous les Maliens de l’intérieur et de la diaspora.

Dramane DEMBELE : La lutte est fondée sur de la détermination. Nous sommes déterminés pour libérer le Mali des mains des marionnettes. Nous allons conduire le pays à une 4ème République. Vive le Mali ! Vive le peuple ! Vive DICKO ! Vive le M5.

Mohamed Adou SOW : Franchement, c’est du jamais vu. Sans mentir, ils ont tourné une nouvelle page de l’histoire du Mali.

Siriman TRAORE : Oui, la masse était très impressionnante. Mais l’objectif doit être atteint et tant qu’on a peur de mourir, IBK n’ira nulle part. Donc, est-ce qu’il n’est pas mieux de lui laisser finir son mandat. Sans quoi, ce défilé ne sert à rien. Mais les Maliens n’ont rien compris. Ils supportent l’armée alors qu’IBK est mieux que l’armée. Tel est le problème du Mali.

Douba DEMBELE : Dans toute son intervention, l’autorité morale du M5-RFP, n’a fait ni cas de la démission du Président de la République ni de celle du Premier ministre. L’Imam s’est tout simplement exprimé en parabole. Finalement, en écoutant la seule intervention de Mahmoud DICKO, on se demande ce qu’est le combat ? Si au départ, il était favorable à une démission du Président de la République, l’Imam, ces derniers temps, faisait le combat de la démission du Premier ministre. Dans tous les cas, dans son intervention, Mahmoud DICKO a étonné l’intelligence de ces interlocuteurs.

Mohamed KONATE : La marche est un droit mais elle doit aussi respecter les principes sur lesquels elle a été autorisée. Regardons l’avenir. Ne rentrons pas dans des positions partisanes.

Ladji Siriman DOUMBIA : Ta liberté s’arrête là où commence celle des autres. Pourquoi occuper une voie publique. Soyons sérieux. Ce n’est pas responsable.

YOUSSOUF KONATE

By |2020-08-13T16:34:33+02:00août 13th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils