//MME SY KADIATOU SOW TACLA ISSA KAOU DJIM LORS DE LA CONFERENCE DE PRESSE DU M5-RFP : “LORSQU’ON ETAIT ANIMATEUR DE RADIO ET AUJOURD’HUI, INVITE SUR TOUS LES PLATEAUX DE TELEVISION A TRAVERS LE MONDE, CELA PERMET A L’INDIVIDU DE SORTIR DE L’OMBRE”

MME SY KADIATOU SOW TACLA ISSA KAOU DJIM LORS DE LA CONFERENCE DE PRESSE DU M5-RFP : “LORSQU’ON ETAIT ANIMATEUR DE RADIO ET AUJOURD’HUI, INVITE SUR TOUS LES PLATEAUX DE TELEVISION A TRAVERS LE MONDE, CELA PERMET A L’INDIVIDU DE SORTIR DE L’OMBRE”

Le cœur des échanges avec les hommes de médias, était axé sur  les Journées de Concertations nationales sur la Transition, qui se sont faites  le 10, 11, 12 septembre 2020. L’on a aussi échangé sur le point de vue du M5-RFP sur les préparatifs, le déroulé et les conclusions des Journées de Concertations nationales.

Mme SY Kadiatou SOW, l’un des principaux conférenciers, a expliqué surtout le déroulé et les conclusions des Journées de Concertations nationales. “Nous avons constaté que le moment où la méchanceté a atteint un niveau exponentiel contre le M5-RFP, c’est en ce moment précis que le M5-RFP obtient plus du renforcement de capacités, plus de vivacité non égalée. C’est un constat qu’on a fait depuis juin jusqu’à nos jours. Chaque fois, quand les gens pensent que le M5-RFP est en voie de disparaitre ou d’exploser, c’est à cette période que le Mouvement montre sa vivacité en menant ses actions avec sérénité et avec tranquillité. Parce que Dieu sait, les Maliens savent ce que nous avons comme objectif, les ambitions qui nous animent, c’est-à-dire, le bonheur du peuple malien”, a-t-elle indiqué.  “Suite à la mésentente entre le CNSP et le M5-RFP ces derniers temps, il est difficile que la collaboration aille plus loin dans ce contexte. Dans notre collaboration avec le CNSP, des difficultés ont surgi. Au départ, le travail avait été bien fait mais finalement, la trahison s’est fait sentir. Surtout, avec la dernière phase qui était les Concertations nationales clôturées le samedi. Pendant deux jours, les participants avaient travaillé d’arrache-pied mais les conclusions avaient donné autre chose”, a-t-elle signalé. “Au moment de la plénière, lorsque chacun attendait la synthèse des travaux à porter à la connaissance du public – pour que les Maliens applaudissent ou apportent un redressement au contenu du document – ce fut le contraire.

Lorsqu’on pensait que les cartes d’invitation étaient au nombre de 300, nous avons constaté qu’elle avait fait un dépassement de 600

Donc, les cartes d’invitation ont été distribuées à leurs partisans qui sont venus remplir les différentes salles tout en marginalisant des gens qui étaient au début du mouvement, qui avaient fait chuter le régime d’IBK. Ces partisans du CNSP étaient venus uniquement pour applaudir et non pour émettre des idées afin d’enrichir le contenu du document attendu. Ceux-ci n’ont même pas caché qu’ils n’étaient venus que pour applaudir”, a rappelé Mme SY Kadiatou SOW. “A chaque fois qu’on parlait du CNSP, ils applaudissaient. Et dès qu’on parlait du M5-RFP, ils huaient. C’est cette stratégie qui a été mise en place jusqu’à détruire les travaux durant la matinée du samedi. Depuis lors, le M5-RFP a constaté qu’il n’y aurait pas de débats lors de la plénière. Pourtant, ce sur quoi on s’était mis d’accord était dans le document. Mais le document révélé au public a dit autre chose comme une présidence civile avec un vice-président militaire qui détiendrait presque tout le pouvoir, et plusieurs autres décisions de ce genre. C’est ce document qui a été applaudi sans aucune autre discussion en plénière”, a-t-elle expliqué. “Auparavant, à la pause, les éléments du M5-RFP se sont concertés pour dire qu’ils ne seront pas d’accord avec les conclusions des travaux.

Dès qu’ils ont reçu cette information, ils se sont mis à la manœuvre. Si les choses vont dans ce sens, c’est comme si aucune voie de changement n’a été entreprise. Donc, les résultats de notre combat seraient partis dans l’eau”, a-t-elle indiqué.

“Le combat ne fait que commencer. Tous ceux qui oseront relâcher maintenant, c’est comme si les gens qui sont morts, blessés dans ce combat, sont morts pour rien, blessés pour rien. Ceux qui murmurent à côté, arrêtez de partager leur parole. Car, plus vous partagez, plus vous leur donnez de l’importance et de l’aura. Lorsqu’on était animateur de radio et qu’aujourd’hui on est invité sur tous les plateaux de télévision à travers le monde, cela permet à la personne de sortir de l’ombre. Il faut écraser toutes les mauvaises choses qu’on dit sur le M5-RFP.  Celui qui décide de quitter le navire n’a fait du mal qu’à lui-même. Le combat du M5-RFP et sa mobilisation vont continuer. Que les jeunes gardent l’esprit du M5-RFP. Dès que cela est fait, vous redresserez  très vite tout individu qui tentera de dévier. Que Dieu permette à nos parents du CNSP de revenir à la raison et qu’ils gardent à l’esprit tous leurs engagements. Et quand ils oublient, que des gens soient là pour leur rappeler”. 

Selon plusieurs analystes politiques, certains propos de Mme SY Kadiatou SOW étaient de répondre au comportement de certains membres du Mouvement ce dernier temps ; en première ligne, Issa Kaou Djim, Coordinateur de la CMAS, quand bien même elle n’a pas cité de nom.

Boubacar DIARRA

 

By |2020-09-17T15:35:33+02:00septembre 17th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils