//OPPOSITION DE DAN NA AMBASSAGOU LORS DE L’ENTERREMENT DU BEAU-PERE DU PM BOUBOU CISSE : LE NOUVEAU PORTE-PAROLE DU MOUVEMENT APPORTE UNE CLARIFICATION

OPPOSITION DE DAN NA AMBASSAGOU LORS DE L’ENTERREMENT DU BEAU-PERE DU PM BOUBOU CISSE : LE NOUVEAU PORTE-PAROLE DU MOUVEMENT APPORTE UNE CLARIFICATION

Le porte-parole de Dan Na Ambassagou, Benjamin SANGALA, a tenu à édifier l’opinion nationale sur les informations qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état de l’opposition de son mouvement lors de l’enterrement du beau-père du Premier Ministre Boubou CISSE. Il faut le rappeler : le Premier ministre Dr Boubou CISSE avait décidé de dissoudre la milice armée de Dan Na Ambassagou et de lever par la force les check-points des chasseurs sur toutes les routes. Donc, l’inhumation de son beau-père serait une bonne occasion pour la milice de prendre sa revanche.

Mais M. SANGALA a apporté des clarifications sur l’incident qui s’est produit lors de l’inhumation du beau-père Dr Boubou CISSE. Le porte-parole a souligné que Dan Na Ambasagou est un mouvement armé très bien structuré. Depuis sa création, il s’est donné comme mission de sécuriser, de protéger les populations civiles victimes d’agressions terroristes notamment dans le Pays dogon au centre du Mali. Il s’agit des cercles de Bandiagara, Bankass, Douentza et Koro. Le mouvement s’est véritablement attelé à la sécurisation des populations.

‘’Je vous avoue aujourd’hui, n’eût été Dan Na Ambassagou, on ne parlerait plus de Pays Dogon. Les terroristes auraient eu raison de la zone’’.

Pour ce qui concerne l’opposition Dan Na Ambassgou lors de l’enterrement du beau-père du Premier Ministre Boubou, le porte-parole a déclaré ceci : « On a vu sur les réseaux sociaux des manipulations sur l’inhumation du beau-père du premier ministre Boubou CISSE. Macky TALL était, jusqu’à sa mort, le chef de village de Bandiagara. Dan Na Ambassagou et les populations ont empêché à ce que le beau-père soit inhumé au mausolée familial qui se trouve dans le palais Aguibou TALL. Cet incident n’a rien à avoir avec la dissolution du mouvement ni avec la levée des check-points. Cet incident n’a rien avoir non plus avec les Peuls ni avec d’autres mais plutôt avec l’intéressé lui-même. L’intéressé a montré son indifférence face à la crise ».

SANGALA a évoqué l’attaque de Déguimbéré. Pour tous ceux qui connaissent l’histoire des TALL, Déguimbéré représente beaucoup pour les TALL. “Nous avions demandé qu’ensemble nous sécurisions le village. TALL a complètement dit non, que la situation ne l’intéressait pas. Normalement,  un chef de village doit s’occuper de tout le monde. Il n’a jamais levé le petit doigt pour dénoncer les tueries ni les attaques de Bandiagara et environs.”

« Cependant, on a trouvé un compromis. Et ce compromis, c’était de dire que désormais il serait enterré comme tout le monde  au cimetière de la ville de Bandiagara. Et le deuxième accord était qu’il ne serait plus chef, que les familles fondatrices choisiraient leur chef. Normalement, il devait être enterré aux environs de 14 heures. Mais c’est finalement à 18 heures qu’il a été enterré ».

YOUSSOUF KONATE

By |2020-08-17T17:21:42+02:00août 17th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils