//POUR LA MOBILISATION DU 11 AOÛT 2020: • MAHMOUD DICKO LANCE UN APPEL A HAIDARA

POUR LA MOBILISATION DU 11 AOÛT 2020: • MAHMOUD DICKO LANCE UN APPEL A HAIDARA

  • CE DERNIER REPONDRA-T-IL FAVORABLEMENT ?

En cette période charnière de la vie de notre société, ce qui ne fait l’ombre d’aucun doute est que le sommet de l’Etat malien ne dort plus que d’un œil, depuis l’annonce d’une manifestation grandiose pour le mardi 11 août 2020 (aujourd’hui donc) sous la houlette du M5-RFP. Cette anxiété qui se saisit du pouvoir d’Etat tient essentiellement du fait que le fer de lance du mouvement contestataire, le M5-RFP, est la ‘’Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants’’ (CMAS) connue pour sa capacité hors pair de mobiliser et de haranguer les foules. La CMAS, elle-aussi, tient sa popularité de l’aura extraordinaire dont jouit son parrain, l’Imam Mahmoud DICKO, auprès des populations, toutes tendances confondues.

A force de ses récurrentes prises de positions pour dénoncer la mauvaise gouvernance du pays, ce leader religieux est pratiquement devenu la bête noire du pouvoir d’Etat. Et il en est d’ailleurs parfaitement conscient. Si par le passé, il s’est toujours contenté d’interpeller le Pouvoir d’Etat en lui tirant dessus à boulets rouges, il faut dire que les péripéties de la crise actuelle augurent des suites qui pourraient être très dommageables pour le Président IBK et son régime. Ce qui déboussole davantage les tenants du pouvoir est que pour la manifestation populaire annoncée aujourd’hui, mardi 11 août 2020, Mahmoud DICKO le parrain de la CMA et non moins autorité morale du M5-RFP a lancé un vibrant appel aux autres dignitaires religieux, toutes confessions confondues, et spécifiquement à Ousmane Madane HAIDARA, afin que ceux-ci le joignent. Par un tel appel, l’Imam DICKO voudrait, sans aucun doute, donner un éclat plus populaire à cette manifestation. Logiquement on s’attend à ce que la mobilisation, qui aura tout l’air d’une démonstration de force, soit une action pleinement réussie et qu’elle permette d’atteindre les objectifs que se sont fixés les contestataires. C’est justement au niveau des objectifs recherchés que pourraient apparaitre certaines incompatibilités d’humeurs.

Il est de notoriété publique que, depuis tout le temps que dure la crise, l’Imam DICKO n’a jamais fait allusion à une quelconque démission du Président de la République bien qu’il n’ait cesse de fustiger sa gouvernance. En ce que l’on sache, tous les courants religieux du pays sont aussi dans cette dynamique du parrain de la CMAS. Par contre le M5-RFP fait plutôt de la démission du Président IBK son cheval de bataille. Vu cette divergence de conceptions, nombreux sont alors les citoyens qui se demandent si le guide spirituel de ‘’Ançar Dine International’’, Ousmane Madane HAIDARA répondra favorablement à l’appel que lui a lancé l’Imam DICKO.

Au dire de certaines personnes proches de l’organisation de la manifestation, HAIDARA dit ne pas voir d’inconvénient à sa présence à ce rassemblement. Surtout, là, il ne sera question que d’exposer des problèmes qui sanglent notre patrie. Il serait superfétatoire que dire, un rassemblement populaire qui bénéficie de l’onction commune de HAIDARA et de DICKO ne pourrait qu’être couronné de succès, tant ces deux guides fédèrent l’unanimité autour de leurs personnes. D’ailleurs à voir de près, pour ce qui concerne la crise actuelle, les positions défendues réciproquement par ces deux leaders religieux, ne sont pas tant contradictoires. En effet, aucun d’entre eux ne plaide pour la démission du Président de la République et mieux, ils s’accordent tous les deux à exhorter ce dernier à ‘’écouter attentivement le peuple’’. Pour ce qui est de la question liée aux dernières législatives, l’on ne signale aucune divergence de vue. Mais là où DICKO exige la démission du Premier ministre, HAIDARA affiche une certaine indifférence comme pour dire que cela ne lui fait ni chaud ni froid.

En tout cas, si jusque-là le M5-RFP voudrait faire preuve d’opiniâtreté en revendiquant toujours la démission du Président IBK, il faut tout simplement dire que cela n’est pas la motivation principale de l’Imam DICKO pour la manifestation de ce mardi 11 août. Il est plus que probable, au cours de ce rassemblement, que le principal leitmotiv de l’Imam DICKO soit axé sur la démission du Premier ministre Boubou CISSE et aussi sur les raisons qui prévalent à l’exigence de cette démission. D’ailleurs l’Imam DICKO n’avait-il pas déjà donné un avant-goût en accusant le Premier ministre Boubou CISSE d’avoir été incapable d’empêcher les répressions sauvages, avec à la clé des pertes en vies humaines, lors des manifestations le 10 juillet 2020 et jours suivants ? D’aucuns parmi les observateurs estiment qu’il n’est vraiment pas nécessaire de faire une aussi grande mobilisation, rien que pour exiger la démission du Premier ministre. Par contre, d’autres trouvent que le jeu en vaut bien la chandelle dans la mesure où il n’y a que le peuple qui puisse contraindre le Président IBK à en écouter la voix. Cette fois-ci, la logique des manifestants est d’amener le Président IBK à choisir entre deux alternatives. Soit il accepte de démettre le Premier ministre Boubou CISSE et sauver son propre fauteuil présidentiel, ou il s’entête à conserver son Premier ministre et se verra, en conséquence, contraint à la démission. La balle est donc dans le camp d’IBK et puisse Allah lui donner la bonne inspiration.

El Hadj Mamadou GABA

By |2020-08-11T09:37:53+02:00août 11th, 2020|ACTUALITE|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils