/, FAITS DIVERS/REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DITE DE L’IMAM KOKÈ KALLE: LA DAME PLACÉE SOUS MANDAT DE DEPOTS

REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DITE DE L’IMAM KOKÈ KALLE: LA DAME PLACÉE SOUS MANDAT DE DEPOTS

Le dimanche 07 juin 2020, le patriarche TOURE a destitué l’Imam de la grande mosquée de Bamako, Kokè KALLE pour une affaire d’adultère. Il a été remplacé par son adjoint, un des fils de feu Balla KALLE. Cette affaire a fait couler beaucoup d’encre et de salives.

Trois mois après, l’affaire dite Kokè KALLE rebondit. Après les enquêtes menées minutieusement, la dame aurait menti sur l’Imam en complicité avec un proche de l’Imam pour le décrédibiliser et mettre fin à son parcours ‘’l’Imam de la grande mosquée de Bamako’’. Selon les résultats des enquêtes menées jusque-là, aucune trace d’enfants (jumeaux) n’aurait été retrouvée comme annonçait la dame. La dame en question aurait été placée sous mandat de dépôt et se retrouverait actuellement en détention à Bollé en attendant la suite de l’affaire.

La destitution de l’Imam n’est plus un secret pour personne.

L’on a tendance à l’oublier sans doute. Beaucoup de versions ont été données concernant cette révocation. Mais ce qui intrigue tout le monde, c’est que ‘’ l’Imam Kokè KALLE sortait avec une femme depuis qu’il était jeune, une couturière à l’époque. Cette femme avait fait deux mariages avant de divorcer. Ensuite Kokè KALLE a fait un retour triomphal dans sa relation avec cette dame. Une relation qui aboutira à une grossesse. A l’approche de son accouchement, la dame partira aux Etats Unis où elle donnera des jumeaux. A son retour, l’Imam aurait dit que les jumeaux ne sont pas de lui puisqu’il n’y a pas de mariage entre eux. Pourtant l’Iman Kokè partageait la nuit avec elle. La situation renchérit de jour en jour et la rumeur est parvenue jusqu’à la famille responsable de la gestion de la Grande Mosquée de Bamako (la famille TOURE). Celle-ci a convoqué la dame pour plus d’informations. Et la dame a confirmé qu’effectivement il n’y a pas de mariage entre elle et l’Imam, mais qu’ils vivent en concubinage. De surcroît, l’Imam aurait déclaré qu’il existait un lien de mariage entre lui et la dame mais sans pouvoir donner les noms des témoins de leur mariage ni la mosquée dans laquelle le mariage fut célébré.

YOUSSOUF KONATE

By |2020-08-10T16:53:39+02:00août 7th, 2020|ACTUALITE, FAITS DIVERS|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils