/, SÉCURITÉ/VASTE OPERATION DES COMMANDO PARACHUTISTES DE BARKHANE AU NORD DU MALI: LES GAT QUOTIDIENNEMENT HARCÈLES DANS LE GOURMA MALIEN !

VASTE OPERATION DES COMMANDO PARACHUTISTES DE BARKHANE AU NORD DU MALI: LES GAT QUOTIDIENNEMENT HARCÈLES DANS LE GOURMA MALIEN !

Depuis fin juillet, la force française Barkhane mène des opérations dans le gourma malien au nord du Mali. Ces opérations ont permis de neutraliser plusieurs terroristes, provoquant ainsi la fuite de certains qui opéraient dans la zone des trois frontières.

Tout d’abord le 20 juillet, alors qu’ils reconnaissaient une zone d’intérêt, ils ont surpris une quinzaine de GAT. Ils étaient appuyés par une patrouille d’hélicoptères. Les GAT ont engagé le combat à très courte distance. Mais les commandos parachutistes ont immédiatement pris le dessus, neutralisant ainsi plusieurs terroristes. Ils ont provoqué la fuite des autres et saisi de nombreuses ressources logistiques, comme des armes, des motos et du matériel électronique. Le 22 juillet, les commandos parachutistes de la force Barkhane ont de nouveau affronté les GAT. La réaction des commandos a fait fuir les terroristes. Ceux-ci ont abandonné armes et motos.

Enfin, le 23 juillet, deux membres des GAT se sont retrouvés au contact des commandos. Mais la force de combat de ces derniers les a également poussés à la fuite. Au bilan, malgré des conditions d’engagement particulières du fait de la saison des pluies, Barkhane poursuit son effort cinétique à l’encontre des GAT dans la région des trois frontières. Du 20 juillet au 01er août, dans l’est du Gourma malien, les commandos parachutistes de Barkhane, appuyés ponctuellement par des hélicoptères et par un drone, ont mené une vaste opération commando. L’opération visait à harceler les Groupes armés terroristes (GAT) et plus particulièrement l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS).

Au cours de cette opération, les commandos parachutistes sont entrés en contact à plusieurs reprises avec des membres des GAT. Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 5100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Ben Chérif

By |2020-08-10T08:12:56+02:00août 10th, 2020|ACTUALITE, SÉCURITÉ|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Aller à la barre d’outils